Sécheresse oculaire en voyages

Vous faites parti des millions de personnes de par le monde qui doivent vivre avec la sécheresse oculaire, la blépharite ou la dysfonction des glandes de meibomius? Songez à vous préparer convenablement quand vous partez en voyage. De nombreux facteurs peuvent aggraver vos symptômes des yeux secs lors de vos déplacements et / ou voyages.

sécheresse oculaire en voyages

Voyages en voiture

Lors de vos déplacement en voiture, l’air climatisé dans l’habitacle de l’automobile peut être particulièrement irritant pour les yeux secs. Dirigez les buses d’aération loin de votre visage et réduisez celle-ci au minimum pour être confortable. Lorsque vous conduisez sur l’autoroute pour une l0ngue période, votre fréquence de clignement des yeux diminue beaucoup. Faites des exercices de clignement et portez des lunettes à chambre humide. De plus, évitez de fumer dans la voiture puisque la fumée de cigarette est particulièrement incommodante pour un oeil sec.

Voyages en avion

L’humidité relative en cabine d’avion est habituellement inférieure à 20 pour cent, ce qui est plutôt sec. Ce faible taux d’humidité peut se ressentir par un simple inconfort pour ceux qui n’ont pas les yeux secs. Mais si vous avez la sécheresse oculaire, c’est une toute autre histoire. Pensez à utiliser des larmes artificielles et à porter une lunette à chambre humide à l’intérieur de la cabine de l’aéronef. Dans tous les appareils modernes pressurisés, la moitié de l’air en cabine provient directement de l’extérieur par les réacteurs, et l’autre moitié est de l’air recirculé qui est filtré avant d’être réintroduit en cabine.

Séjour à l’hôtel

Lors de mes nombreux déplacements, j’ai remarqué que l’air ambiant dans les hôtels est beaucoup plus sec qu’à la maison. Probablement dû à la présence des système de ventilation et de climatisation. De plus, on retrouve beaucoup de tapis dans les chambres ce qui n’est pas sans conséquences pour les yeux sensibles, secs et même allergènes. Pensez à vous procurer un petit humidificateur portatif pour votre séjours à l’hôtel et surtout, encore une fois, portez des lunettes à chambres humides le jour. De nuit, assurez-vous de dormir avec un masque de rétention d’humidité.

Votre destination

Votre destination sera également un important facteur dans la façon dont vous devrez gérer votre sécheresse oculaire. Si vous partez en Inde dans le secteur du Golfe du Bengale, là où le climat est très humide ça ne sera pas la même chose que si vous voyagez dans un climat désertique. Si vous êtes sur le bord de la plage dans un environnement venteux ou si vous êtes en montagne, là où l’air est plus sec, il faudra penser à vous protéger les yeux adéquatement. Pour cela, une bonne lunette à chambre humide est le bon point de départ. Il ne servira à rien de mettre des larmes artificielles à répétition si vos yeux ne sont pas bien protégés.

Si vous voyagez dans un pays froid ou hivernal, sachez que le chauffage à l’intérieur des habitations et des bâtisses assèche beaucoup l’air ambiant. Lisez l’article traitant de la sécheresse oculaire en hiver.

Vos yeux ont besoin d’un taux d’humidité supérieur à 50%

Afin de réduire les symptômes désagréables de la sécheresse oculaire, rappelez-vous de toujours garder vos yeux dans un endroit humide. Cela est vrai et possible même si vous-même n’êtes pas physiquement dans un endroit humide. PORTEZ DES LUNETTES À CHAMBRE HUMIDE. Je ne le dirai jamais assez mais c’est vraiment la première étape quand on est incommodé par la sécheresse oculaire. Ne laissez pas le syndrome sec empoisonner votre vie. Agissez maintenant et voyez la différence.

Larmes artificielles en voyage

Comme expliqué plus haut, vous n’arriverez probablement pas à gérer votre sécheresse oculaire simplement en utilisant des larmes artificielles. D’ailleurs, si vous en utilisez souvent, assurez-vous que celles-ci soient sans conservateurs. Les larmes artificielles c’est bien mais très souvent pas suffisant. Utilisées conjointement avec une bonne paire de lunettes adaptée à la sécheresse oculaire, elles deviennent beaucoup plus efficaces.

Réduisez l’utilisation des verres de contact en voyage.

Si vous avez l’habitude de porter des verres de contact, sachez que l’utilisation prolongée de lentilles de contact peut contribuer à l’augmentation de vos symptômes de sécheresse oculaire. Durant vos voyages, il serait plus sage de privilégier vos lunettes. Pour être confortable, les verres de contacts requièrent de l’humidité en tout temps. Quand vous êtes en avion, à l’hôtel ou en voiture pour une longue période, vous n’êtes pas dans le conditions idéales pour bénéficier d’un taux d’humidité optimal.

Buvez beaucoup d’eau

En voyage ou à la maison, la déshydratation n’est pas bonne pour vos symptômes de sécheresse oculaire. Non seulement boire beaucoup d’eau est bon pour votre santé en général mais également bénéfique pour limiter l’impact de la sécheresse des yeux. Si vous êtes dans un environnement sec, buvez encore plus d’eau !

Utilisez un humdificateur portatif

Un petit humidificateur portatif peut faire la différence entre confort relatif et souffrance dans votre chambre d’hôtel. Ils sont peu dispendieux, légers et facilement transportables. N’hésitez pas à l’utiliser durant votre séjour à l’étranger. N’oubliez pas que les hôtels ont tendances à être secs et vous avez besoin d’un taux d’humidité d’au moins 50% pour être confortable.

Masque de nuit et masque de rétention d’humidité en voyage

Plusieurs personnes éprouvent de sérieux problèmes de sécheresse oculaire la nuit les obligeants à utiliser des onguents lubrifiants. Certaines personnes doivent même se réveiller plusieurs fois la nuit pour appliquer des onguents et des larmes artificielles dans leurs yeux. Limitez ou réduisez les symptômes de sécheresse oculaire la nuit en utilisant un masque de nuit ou un masque de rétention d’humidité. Vous pouvez même les utiliser à bord des avions et lors de long voyages en voiture. Ces produits permettent de retenir l’humidité dans vos yeux pendant que vous dormez. Pour plus d’infos, lisez notre article sur la sécheresse oculaire la nuit.

Si vous vous faites bronzer, portez des lunettes de protection

Un œil sec est un œil sensible à la lumière. Vous devez en tout temps porter des lunettes de soleil lorsque vous êtes à l’extérieur afin de protéger vos yeux contre la lumière. Si vous aimez vous prélasser au soleil, équipez-vous d’une lunette de bronzage de qualité spécialement conçu pour bloquer à 100% la lumière solaire. De plus, ces lunettes isolent vos yeux grâce à un contour de caoutchouc permettant de créer un environnement humide et reposant pour vos yeux.

Portez une casquette ou un chapeau est également une bonne idée afin de réduire la lumière directe qui parvient à vos yeux.

Si vous vivez avec la sécheresse oculaire, la blépharite, la dysfonction des glandes de meibomius ou le syndrome de Gougerot-Sjogren, prenez le temps de faire ces petits trucs afin de réduire votre inconfort oculaire durant vos voyages. Bien sûr, tous ces trucs devraient également être appliqués dans votre vie quotidienne même si vous n’êtes pas en situation de voyage.

Profitez de vos vacances, en suivant ces petits conseils, vous éviterez de laisser la sécheresse oculaire gâcher vos vacances et vous réduirez considérablement vos souffrances oculaires en voyages.