Atteinte oculaire de la rosacée

Traitement de la rosacée oculaire

Rosacée oculaire et sécheresse oculaire

Rosacée oculaire et sécheresse oculaire

 

La rosacée oculaire et la sécheresse oculaire (yeux secs)

Il est très difficile de se débarrasser de la rosacée oculaire. Toutefois, avec le bon traitement, le malade peut arriver à contrôler ses symptômes et limiter autant que possible l’atteinte de sa qualité de vie. Il n’y a, toutefois, aucun traitement définitif à ce jour. Il est donc important de répéter les soins régulièrement afin de bien contrôler les symptômes. Ces soins doivent faire partie de votre routine tout comme brosser vos dents ou se laver les cheveux.

Rosacée oculaire ou couperose

La rosacée oculaire ou couperose est d’abord un problème dermatologique des plus courants. Seulement en Amérique du  Nord, on compterait plusieurs millions de personnes qui en sont atteintes.

Les signes les plus fréquents de rosacée oculaire sont :

  • une sécheresse des yeux,
  • une conjonctivite,
  • une irritation et la sensation d’avoir un corps étranger dans l’œil,
  • des démangeaisons chroniques et des rougeurs,
  • une inflammation de la paupière (blépharite),
  • une sensibilité accrue à la lumière,
  • des troubles de la vision.

Environ cinq personnes sur dix atteintes de rosacée présentent des symptômes oculaires.

Dès l’apparition de symptômes oculaires, il est impératif de consulter un ophtalmologiste qui pourra prescrire :

  • des antibiotiques (tétracyclines)
  • des larmes artificielles pour diminuer la sensation de sécheresse
  • une pommade antibiotique

La rosacée se manifeste généralement chez les adultes âgés de 30 à 50 ans. Elle touche les hommes et lesfemmes maissemble plus fréquente chez lesfemmes, tandis que les casles plus graves semblent touchersurtout les hommes. Bien que la rosacée puisse se manifester chez des personnes ayant touslestypes de peau, celles à la peau claire tendent à y être davantage prédisposées (personnes d’ascendance nord-européenne et est-européenne, irlandaise, anglaise ou écossaise, par exemple).

La prise en charge de la rosacée oculaire va consister à traiter les glandes de Meibomius dont l’obturation est à l’origine de l’inflammation de l’oeil et donc de son aspect rouge. Un massage biquotidienne des paupières va permettre d’évacuer mécaniquement la substance accumulée au niveau des glandes. Bien qu’il puisse apparaitre contraignant, ce massage constitue la clef du traitement de la rosacée oculaire.

Enregistrer

2 réponses
  1. Josette Rabassa
    Josette Rabassa dit :

    Bonsoir. Malgré mes nombreux traitements (masque. Gel antibiot yeux et oral je souffre depuis des année de rosacee oculaire. J’ai essayé toute sorte de collyre. Je suis désespérée . Que faire. Merci

    Répondre
    • Anonyme
      Anonyme dit :

      Bonjour Josette Rabassa , j’ai aussi la rosacée oculaire avec syndrome secs des yeux et de la bouche schylom stade 2. Matin et soir je le mes yeux avec une lotion eau thermale Avène pour peaux intolérantes, avec des compresses d’eau chaude sur les yeux et massage sur les paupières du haut et du bas comme des petits pincement dubout des doigts sans appuyer,puis je fais de temps en temps des lavement avec une solution ophtalmique serum physiologique ,hydratation intensive pour yeux secs hyaline pas rembourser c’est comme une huile pour graissé l’intérieur des yeux mais très efficace au début à mettre presque tous les deux heures,lacrifluid rembourser,une pommade, bléphagel à mettre au coucher sur les yeux pas rembourser,et des antibiotiques tetralysal 150 boîtes de 56 gélules 2 gélules le soir pendant 1 mois,1gelules le soir pendant 1 mois,1gelule un soir sur deux pendant 2 mois et éviter de se mettre au soleil.c’est mon ophtalmo qui me l’a prescrit

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire