L’utilisaton d’une compresse chaude pour le traitement de la sécheresse oculaire est bien connue et documentée. La chaleur permet le bon fonctionnement des glandes de meibomius. Plusieurs personnes ont rapportés une amélioration significative des symptômes des yeux secs après l’utilisation d’une compresse chaude sur une base régulière. Les symptômes de la blépharite sont également améliorés avec l’utilisation d’une compresse chaude.

Les glandes de meibomius sont situés dans les paupières près des cils. Ils produisent une substance appelée meibom. Le meibom est un lipide qui sert à stabiliser le film lacrymal à la surface des yeux. Lorsque ce lipide est de mauvaise qualité, les larmes s’évaporent trop rapidement entre chaque clignement des yeux et les symptômes de sécheresse oculaire apparaissent.

Normalement, le lipide produit par les glandes de meibomius doit être de la consistance de l’huile d’olive. Ce qui fait qu’il est facilement étalé sur la surface oculaire au moment de cligner des yeux. La dysfonction des glandes de meibomius et la blépharite postérieure font en sorte que le lipide est alors beaucoup plus épais qu’il ne le devrait (parfois comme du beurre). Ceci peut contribuer à boucher les orifices des glandes et engendrer le cercle vicieux de la sécheresse oculaire.

Plusieurs études ont démontrés qu’un massage des paupières tout juste après l’application de chaleur aide à extraire le lipide fluidifié par la chaleur et désengorger les glandes de meibomius. Il est également fortement recommandé de toujours garder les paupières propres avec un produit spécifiquement conçu pour les paupières. L’hygiène des paupières est très importante quand on est atteint de blépharite ou de sécheresse oculaire chronique.

La chaleur émise par une compresse chaude est le traitement de base pour la blépharite et les yeux secs chroniques. Également, on utilise la chaleur pour les chalazions et les orgelets. En résumé, la chaleur permet d’avoir un film lacrymal plus stable donc une diminution des symptômes de la sécheresse des yeux.