Plusieurs d’entre vous ont manifesté le désir d’échanger et de discuter avec d’autres personnes qui ont le même problème de sécheresse oculaire. Comme on le sait, il ne faut pas négliger l’impact psychologique de la sécheresse oculaire et la détresse qui peut parfois en résulter.

Suite à des discussions avec quelques un d’entre vous, j’ai eu l’idée de créer « la communauté des yeux secs ! » Cet endroit, c’est le vôtre… C’est votre tribune… Exprimez-vous, racontez vos expériences, échangez avec d’autres…

C’est en participant que le contenu deviendra intéressant… L’objectif de ce site n’est pas uniquement de vendre des produits mais d’offrir également un endroit où les gens qui ont les yeux secs peuvent se retrouver…

Alors n’hésitez pas, le contenu deviendra enrichissant si tout le monde participe!

224 réponses
  1. Poussinette
    Poussinette dit :

    Je souhaite éventellement communiquer avec quelqu’un qui a le même problème que moi.
    J’ai les yeux secs seulement la nuit.
    Cordialement

    Répondre
    • Michelle LEMAIRE
      Michelle LEMAIRE dit :

      Bonjour et merci pour ces infos extraordinaires…

      Depuis 2004, je souffre en effet de crises très aigües qui lorsqu’elles surviennent m’envoient au delà de la dépression.

      La dernière en mars était si violente que l’idée d’allumer la lumière au réveil me terrorisait tant j’avais peur de souffrir autant que la veille !

      J’ai RV le 17 septembre avec une spécialsite réputée au CHU de Nice.

      Si cela ne suffit pas, pensez-vous que je devrais venir me faire soigner au Québec ?

      Une info pour vous : je dois vous dire qu’un homéopathe m’a prescrit oeil 4ch depuis quatre mois et depuis, je n’ai pas eu de nouvelle crise grave.

      Je prends également Ribes nigrum bourgeons 1 dh en vue de minorer l’inflammation (qui touche aussi mon bras du même côté).

      Cordialement à Vous amis québécois.

      Répondre
      • Dry eyes Store
        Dry eyes Store dit :

        Bonjour Michelle, je ne m’y connais pas assez en homéopathie alors difficile pour moi de commenter sur ces produits. Toutefois, si l’un d’entre vous qui lisez ceci avez une expérience avec l’homéopathie et la sécheresse oculaire, exprimez-vous!

        Avant de vous déplacer au Québec pour faire traiter votre sécheresse oculaire, il serait important de bien faire diagnostiquer celle-ci et de déterminer de quel type de sécheresse oculaire vous souffrez. Le traitement est très différent selon le cas. Et si vous avez une sécheresse oculaire évaporative, faudrait voir si le Lipiflow est offert en France… Ça vous reviendrait quand même moins cher que de vous déplacer à Montréal.

        Avez-vous essayé les différents produits sur mon site… Compresses chaudes, lunettes à chambre humide et produits d’hygiènes des paupières .

        Je crois que cela serait la première étape… N’oubliez pas les oméga 3 !! Et donnez nous des nouvelles suite à votre rendez-vous du 17 septembre prochain.

        Répondre
      • sevflomtl
        sevflomtl dit :

        Bonjour
        J ai tres recemment decouvert la boston eye pain fondation. Je vous invite a regarder. Il s agit de la maladie appelee oculofacual pain ou neuropathie coorneene inconnue de la plupart des ophtalmos qui pensent a la secheresse. Je viens d etre diagnostiquer par le professeur Rosenthal
        Je vous parle de ca car vous mentionnez la depression, ce qui m est aussi arrivé.
        Quel est ce traitement que vous a prescrit l homeopathe?
        N hesitez pas a me contacter. Je suis en france.
        Cordialement

        Répondre
    • lebertois
      lebertois dit :

      Bonjour: je souffre seulement la nuit de ce syndrome des yeux secs ..je cherche une solution cela trouble mon sommeil , je me réveil la nuit; pour humecter mes yeux :j’ai lomgtemps porté
      des lentilles .J’ai..également été opéré de la catarathe. ;Je vais consulter demain , pour trouver une solution ..cela me fais très peur ….I..merci de me répondre par mail pour trouver un spécialiste : si possible en France ou un medicament ;;;pour me calmer la nuit …Merci Isabelle

      Répondre
      • Poussinette
        Poussinette dit :

        Bonjour Isabelle,

        J’ai moi aussi les yeux secs la nuit et j’ai déjà répondu à Cannelle sur ma petite expérience.

        J’ai moi aussi été opérée de la caratacte sur un oeil en 1994.

        J’ai toujours les yeux secs la nuit mais avec une nette amélioration depuis que je prends des oméga 3 et avec les gouttes HYLO CONFORT PLUS.
        Je ne me réveille plus qu’une ou deux fois par nuit à cause de mes yeux..

        Evidemment les résultats ne sont pas forcément les mêmes chez tout le monde. Il faut essayer et comme je le disais, il faut boire beaucoup dans la journée. Ce que j’oublie de faire souvent malheureusement.

        Bien cordialement (Nous n’avons pas votre adresse mail pour vous écrire par mail)

        Répondre
    • Anonyme
      Anonyme dit :

      Je vous recommande l’excellent Ocunox, un onguent oculaire sans produits de conservation. Ce corps gras appliqué généreusement dans la paupière inférieure juste avant d’aller au lit fait de petits miracles pour la nuit. Les pharmacies Jean Coutu l’ont généralement en stock. S’il ne suffit pas, un bandeau ou un loup porté sur les yeux pendant la nuit diminue beaucoup la perte d’humidité. À titre d’info, j’utilise Ocunox même le jour, aux trois heures, car rien d’autre n’a d’effet pour le moment sur ma sécheresse oculaire de type évaporative.

      Répondre
  2. Anonyme
    Anonyme dit :

    Bonjour je souffre de blepharite depuis plus de 1 an
    J’ai des hauts et des bas . J’aimerais correspondre avec des gens qui ont le même problème que moi
    Je demeure à Montréal
    Louise

    Répondre
  3. Canelle
    Canelle dit :

    Bonjour, moi aussi j’ai les yeux secs la nuit. J’ai mal aux yeux toute la matinée. Cela me gâche la vie, à tel point que j’envisage de faire le traitement Lipiflow. Je ne sais pas si cela est efficace mais j’ai déjà tout essayé et rien ne fonctionne.

    Répondre
  4. poussinette
    poussinette dit :

    Ce mail est destiné en particulier à canelle à qui je voudrais faire part de mon expérience concernant les yeux secs la nuit. J’ai observé une nette amélioration qui est peut-être le résultat d’une synergie de plusieurs choses.

    Répondre
  5. Julos
    Julos dit :

    J ai 24ans et je suis atteint d’une sécheresse oculaire qui s’est aggravée avec une opération au laser de la myopie.

    je traine cette calamité depuis l age de 20 ans.

    J ai absolument tout essayé mais rien ne me soulage. Depuis quelques mois la ddouleur empire et est de plus en plus frequente.

    La douleur est telle que je ne pense qu’à ca. Je ne sort plus, ne souris plus, ne mange plus… bref ne vis plus. Je suis de moins en moins performant dans mon travail et pense á démissionner.

    Les seuls moment ou je suis soulagé c’est quand je dors. Les weekends par exemple ou quand je suis en vacance.

    J’ai essayé des tonnes de traitement mais rien ne fonctionne.

    Si quelqu’un souhaite converser sur ce sujet je suis dispo.

    julienbeffara77@gmail.com

    Répondre
    • Gabriel
      Gabriel dit :

      Bonjour,

      J’ai vécue l’enfer suite à une opération laser des yeux… Je me suis retrouvé 6 mois dans une souffrance extrême, les yeux sablonneux, rouges, secs et très douloureux !!!

      Je m’en suis sorti grâce à une solution 100% bio composée de plantes et d’huiles bio.
      J’étais très sceptique mais apres quelques jours je suis revenu à la vie !!!!!
      Je pèse mes mots, je suis revenu du monde des morts vivants souffrants du syndrome des yeux secs !

      Voici le lien pour acquérir ce lubrifiant qui réactive les glandes lacrymales… Dés les premières applications, j’ai senti un bien être incroyable.

      https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=1257413727709518&id=1256245831159641&substory_index=0

      Je vous supplie d’essayer ce produit… La bouteille est à 25€, vous n’avez rien à perdre !

      Bonne chance :-(

      Gabriel

      Répondre
  6. Canelle
    Canelle dit :

    J’ai réalisé le traitement Lipiflow il y a environ un mois maintenant et les résultats sont au delà de mes espérances. Ma sécheresse oculaire est toujours présente mais tout à fait gérable. Avant le traitement, j’avais mal aux yeux toute la matinée à cause du manque de lubrification de la nuit.

    Maintenant, j’ai une légère douleur au réveil qui dure quelques minutes et après plus rien. Je mets toujours des gouttes par précaution mais je peux rester devant un écran sans lutter et me promener sans lunettes de soleil.

    Je revis après 3 ans de galère. Le traitement est coûteux (1200 €) mais je le recommande vivement. Il n’y a malheureusement pas beaucoup de témoignages sur ce traitement. Si vous voulez des infos sur ce traitement n’hésitez pas.

    Poussinette, bien que je sois soulagée la journée, j’ai toujours une petite douleur au réveil qui prouve bien que mes yeux sont secs la nuit. Je veux bien prendre connaissance de tes conseils.

    Répondre
    • Poussinette
      Poussinette dit :

      Bonjour Canelle,

      Je ne suis plus allée sur le site depuis très longtemps et je viens seulement de voir les quelques lignes que vous m’avez consacrées.
      Comme je le disais, j’ai les yeux secs uniquement la nuit’ la journée je n’ai aucun problème, ça commence en principe le soir entre 22 h et parfois bien plus tard..
      J’ai essayé de nombreuses gouttes mais la sécheresse me réveillait jusqu’à 7 ou 8 fois par nuit. J’étais au bord de l’épuisement. Puis j’ai découvert les gouttes hylo confort plus qui m’ont bien soulagée. Je me réveille maintenant une à deux fois par nuit.
      En parallèle, je prends chaque matin des oméga 3 sous forme de graines de lin que je broie avec un moulin à café. Il me semble que les oméga 3 ont eu un effet bénéfique sur mes yeux.
      J’ai essayé le masque mais très difficile de dormir avec ça. Au moindre mouvement il se déplace et laisse passer l’air qui fait dessécher les yeux. J’ai fait longtemps des compresses chaudes chaque soir, ça soulage mais très peu de temps.
      Voilà ce que je peux dire de mon expérience et il est probable que les oméga 3 ont un rôle à jouer. Il faut aussi essayer de penser à boire beaucoup ds la journée mais ce n’est pas toujours facile si comme moi vous n’éprouvez pas le besoin de boire. Je n’ai pas souvent soif.
      J’espère que ces quelques lignes seront utiles à des personnes qui ont le même problème la nuit. Cordialement.

      Répondre
  7. Maelan
    Maelan dit :

    Bonjour Lea, j’ai moi aussi fait le traitement lipiflow 6 mois après mon opération mais cela n’a eu aucun effet. J’ai toujours les yeux secs après bientôt 2 ans.

    Répondre
  8. Anonyme
    Anonyme dit :

    Oui Louise, je n’ai pas eu le temps d’aller voir le liens de Pat, mais j’ai remarqué que c’est en anglais. Comme je ne parle pas l’anglais du tout, ce serait apprécié si quelqu’un pourrait me le resumer en français. Merci

    M.G.
    France

    Répondre
  9. Louise
    Louise dit :

    Bonjour Pierre je voudrais dire que le traitement naturelle que j’ai commencé il y a seulement 3 jours et fantastique déjà j’ai moins de brûlure et mes paupières moins enflées
    Enfin de l’espoir pour battre ma bactérie
    Au plaisir
    Louise

    Répondre
  10. Louise
    Louise dit :

    Bonjour Pierre pas facile pour nous le mois de janvier au Québec temps froid et sec , j’ai quand même une Bonne Nouvelle concernant le traitement naturelle que j’ai commencé avec le EEP pour combattre ma blepharite , eh bien il y a une diminution de 80% . C’est fantastique , j’ai toujours les yeux secs mais au moins je n’ai presque plus d’inflammation des paupières Continue ton beau travail Avec ton site je suis certain question tout le monde apprecie bonne journee

    Répondre
  11. Anonyme
    Anonyme dit :

    Bonsoir je voudrais savoir si se serai possible d’integrer des verres avec correction dans vos monture de lunette a chambre humide avec correction.

    Répondre
  12. Isabelle
    Isabelle dit :

    Je viens de subir un traitement Lipiflow il y 5 jours et j’ai hâte de voir les résultats. il faut attendre de 4 a 6 semaines. J’ai subit le traitement a la clinique Bergevin et Plante Optometristes a Verdun. Très bon service courtois. Pour le moment toujours pas d’amelioration. J’ai toujours les yeux secs le matin en me levant et ensuite en general ça se stabilise par la suite et la sécheresse reviens aussitôt que je fait de l’ordinateur et en soirée.

    Répondre
  13. Isabelle
    Isabelle dit :

    J’ai découvert une tisane Tonifiante pour les yeux secs. Cette tisane est vendu dans le Chinatown de Montreal chez Vanshow Herbes de Chine au 1027 rue Clark. Elle est nouvelle sur le marché. C’est M. Zhi Ang Xie qui a plus de 30 ans d’experience en médecine traditionnelle chinoise et diplomé de l’université de Guangzhou qui l’a créer. Elle contient des graines de goji, du Chrysentème et des feuilles de mûriers avec d’autre herbes comme un composé tonique pour les yeux, qui est supposer aider dans les cas de sécheresse oculaire. elle est contre la fatigue oculaire, améliore le bien-être des yeux et aide a avoir une vision plus claire. Je commence tout juste a la prendre. Je vous tiens au courant sur son efficacité. ils ont un site Facebook: facebook.com/VanShowHerbs

    Répondre
    • Dry eyes Store
      Dry eyes Store dit :

      Merci pour ces commentaires. Je suis très impatient d’en connaître plus. Tenez-nous au courant… si ça fonctionne, je pense que nous serons plusieurs à boire de la tisane !

      Répondre
    • Poussinette
      Poussinette dit :

      Bonjour Isabelle,

      Je ne sais pas si vous êtes la personne qui avez subi l’opération Lipiflow ou s’il y a plusieurs Isabelle sur le site.

      J’ai fait une réponse ce jour à une Isabelle mais j’ignore si c’est vous.

      J’aimerais connaître votre expérience concernant la tisane dont vous parlez mais comment savoir si c’est la tisane qui fait un effet ou autre chose (par exemple si vous avez subi le lipiflow) ou autre. Si vous souhaitez correspondre je vous donnerai une adresse mail. eventuellement.

      Bien cordialement
      Poussinette

      Répondre
  14. Damien
    Damien dit :

    Bonjour à tous… Je suis très heureux d’avoir trouvé ce site… Effectivement on se sens moins seul… Ça fait des années que les yeux secs me pourrissent la vie… Je vis en France et parfois j’ai l’impression de vivre sur la planète mars tellement je me sens seul avec cette maudite saleté qu’est l’œil sec… Je compte acheter une compresse chaude sur ce site car il est évident que la compresse sous l’évier ne fonctionne pas pour moi. Quelqu’un peut me conseiller ? Merci.

    Damien

    Répondre
    • sevflomtl
      sevflomtl dit :

      Bonjour
      Quels sont vos symptomes et leur frequence?
      Je vous demande cela car je croyais etre atteinte de secheresse (de tres fortes douleurs qui m’ont obligees a quitter mon travail) et je pourrais echanger avec vs.

      Répondre
      • Dry eyes Store
        Dry eyes Store dit :

        Bonjour servflomtl, si je peux me permettre de vous suggérer mon livre SÉCHERESSE OCULAIRE, MIEUX LA COMPRENDRE, MIEUX LA TRAITER, MIEUX VIVRE AVEC. Ce livre vous apportera certainement beaucoup de réponses à vos questions et il ne coûte que 3,00$. Vous pouvez le télécharger immédiatement. De plus, à l’achat de ce livre, vous obtenez un rabais de 3,00$ alors c’est tout comme si il devenait gratuit !

        Répondre
    • Poussinette
      Poussinette dit :

      Bonjour
      Pour les compresses chaudes j’ai fabriqué un sac un peu allongé pour aller sur les deux yeux, je l’ai rempli de riz cru et j’ai cousu le sac. Je le mets au micro ondes une minute ou deux selon la chaleur supportée et c’est bien plus pratique qu’un gant mouillé ou autre. Et la chaleur dure bien plus longtemps.

      Répondre
  15. Dry eyes Store
    Dry eyes Store dit :

    Plusieurs personnes m’ont écris dernièrement pour me dire qu’ils utilisent un linge humide au dessus de l’évier pour faire des compresses chaudes. Bien que ce soit quand même mieux que rien, je suis d’avis que l’efficacité de la compresse chaude que l’on mouille sous l’eau chaude est de loin beaucoup moins efficace que les compresses qui sont spécialement conçues pour le traitement des yeux secs. La raison est fort simple, la compresse mouillée se refroidit en quelques secondes, vous devez donc constemment la remettre sous l’eau chaude pour avoir un effet thérapeutique. De plus, il faut faire attention de ne pas se brûler car certaines personnes exaspérées par le fait que le linge se refroidisse très vite ont tendance à mettre l’eau beaucoup trop chaude.

    Les compresses chaudes spécialement conçues pour cela ont, en revanche, une température beaucoup plus stable que les linges mouillés. En effet, elles peuvent conserver leur température pour environ 10 minutes ce qui est suffisant pour obtenir un effet thérapeutique, ramollir les sécrétions meibomiennes et permettent de les désengorger avec le massage des paupières. De plus, elles ne sont pas dispendieuses compte tenu du fait qu’elles sont ré-utilisables.

    Finalement, les compresses chaudes sont plus confortables puisque vous pouvez utiliser ce moment pour relaxer au lieu de vous tenir debout devant l’évier.

    Alors si vous faites encore parti de ceux qui utilisent un linge mouillé au dessus de l’évier, le simple changement à une compresse chaude de qualité, peut faire une grande différence dans vos symptômes. C’est peut-être le petit  » +  » qui manquait…

    Répondre
    • Jules
      Jules dit :

      L’application de compresses chaudes, pour être efficace, doit pouvoir élever la température de la paupière au-delà de 40° pour une durée de 5 minutes. C’est pourquoi la débarbouillette humide ne fonctionne pas: pas assez chaud, pas assez long. Les compresses chauffantes, parce qu’elles gardent leur chaleur plus longtemps, sont donc plus efficaces que les débarbouillettes. Elles sont particulièrement utiles comme traitement de maintenance après l’application du traitement de thermopulsation Lipiflow, disponible dans les cliniques accréditées par oeilsec.ca

      Répondre
      • Dry eyes Store
        Dry eyes Store dit :

        Merci Jules pour votre précision. Pour avoir moi-même fait le traitement Lipiflow, je suis du même avis que vous. Le lipiflow a l’avantage de chauffer directement les glandes par l’intérieur de la paupière ce qui est, bien entendu, pas possible avec une compresse chaude conventionnel. Alors si on a les moyens et que votre optométriste vous dit que vous êtes un candidat au Lipiflow, il peut s’agir d’une option à considérer. Plusieurs cliniques à Montréal offrent le traitement. Vous pouvez les contacter pour des infos additionnelles.

        Mais Lipiflow ou pas… Vous devriez quand même avoir toujours sous la main une compresse chaude car celle-ci continue d’être un traitement de maintien et ce, même après le lipiflow.

        Répondre
    • Céline Fortin
      Céline Fortin dit :

      Bonsoir, moi cela fait déjà 7 ans que je vis avec les yeux secs, blépharites sébohéiiques alors j’ai tout fait compresses chaudes, restasis qui aide un peu, ensuite obliger de prendre des gouttes de cortisones et quelques fois antibio par la bouche. Présentement j’ai des crises assez sévères merci alors je crois que j’ai besoin de savoir lequel de tous ce que je viens de lire sur ce site pourrait vraiment faire la différence car j’ai des douleurs atroces, paupières gonflées yeux irrités souvent., enfin de compte j’en peu plus de vivre ainsi. Je ne peux plus travailler à cause de cela et ma qualité de vie est très restreinte. Alors j’attends avec impatience votre commentaire. Merci!

      Répondre
  16. Merryl
    Merryl dit :

    Bonjour à tous.

    Vous avez comme moi, à un moment donné, croisé le chemin de la boutique des yeux secs. Pour certains, vos problèmes sont la conséquence d’une opération au laser. Mais pour nous tous, il est difficile de vivre avec.

    J’aimerais vous raconter mon histoire, partager avec vous mon expérience et, mon cheminement face à ces difficultés.

    L’opération
    Pour mes 30 ans, en 2013, je décide de me débarrasser de mes lunettes. Plusieurs amis se sont laissé tenter ces dernières années par une opération laser et tous, sont très satisfaits ! Alors je me dis, pourquoi pas moi ? Je prends rendez-vous dans une clinique à Montréal (certainement trop commerciale…) et je passe 3 heures de tests. Verdict : bonne nouvelle, je suis opérable !! Youpi ! Rendez-vous pour le 9 Février 2013 à 9 h.

    L’opération en elle-même se passe bien. J’ai mal aux yeux en sortant, mais on vient de m’opérer donc c’est normal hein ?! La 1ere nuit n’est pas terrible, j’ai des douleurs, les yeux collés mais soyons patients.

    Le marathon d’ophtalmos commence…

    Les 6 premiers mois
    Je sens vraiment que j’ai les yeux secs. Je ressens chaque clignement de paupière sur mon œil (1 toutes les 10 secondes environ). Je ne sens aucune lubrification. Pas de larmes. Rien. Je n’arrive pas à garder les yeux ouverts. C’est comme si on m’appuyait très fort sur les globes.

    On me dit que c’est passager, que je fais de la sécheresse oculaire, que ça dure quelques mois tout au plus. Les problèmes ont toujours été résolus dans un délai maxi de 6 mois. Si, si, je vous assure. Alors je patiente, je continue à travailler. C’est temporaire. Je suis épuisée, déprimée mais je me dis que ça va passer. On me prescrit de la cortisone au bout d’un mois mais je ne ressens pas d’amélioration. Mes yeux me brulent à présent, me grattent, je vois flou, j’ai l’impression d’avoir des lentilles dans les yeux.

    On essaie les gels, les gouttes avec conservateurs puis sans conservateurs, les bouchons (qui me gênent), le doxy, le Patanol (je fais une allergie apparemment, de la rosacée), les compresses chaudes etc. et on me découvre une blépharite.
    En mai, je me réveille avec quelque chose dans l’œil. Verdict : un kyste. On me prescrit du Prednisolone, me conseille de prendre des omegas 3.
    Début août, on me suggère une séance de Lipiflow. Aucune amélioration. Ça m’épuise même.

    6 mois de douleur intense : sensation de brûlures, de sable, d’aiguilles etc. 6 mois à dormir dès que je le pouvais.

    Premiers progrès
    En Septembre 2013, je rentre en France passer quelques semaines de vacances. Je rencontre l’ophtalmo d’une de mes amies. Il décèle une inflammation de la surface oculaire, et estime que mes yeux étaient à saturation de produits divers et variés. Il me prescrit uniquement des gouttes indocollyres (anti-inflammatoire non stéroïdien) qui m’ont beaucoup aidée à ne plus sentir les aiguilles en permanence. Mes yeux sont devenus un peu moins secs. Je suis passée d’un TBUT de 2 à 5.

    Fin octobre, je rentre à Montréal. Je vais un peu mieux. Je reprends le travail mais le fait de travailler sur l’ordinateur toute la journée fait revenir les douleurs (un peu moins fortes certes mais c’est toujours aussi épuisant).

    Janvier 2014, je commence le Restasis, traitement que j’ai suivi pendant un an et demi avec quelques arrêts. Je pense que ces gouttes m’ont un peu aidée.

    La course tous azimuts
    En mars 2014 je me rends à Ottawa. Diagnostic : sécheresse modérée n’expliquant pas les douleurs sévères. Cela devrait aller mieux avec l’été me dit-on.

    En mai, je rencontre un optalmo à l’Institut de l’œil sec de Montréal. Diagnostic : la douleur des yeux ne peut être causée que par la sécheresse oculaire.

    Dans cet institut je croise une personne atteinte d’une sécheresse oculaire légère et me conseille d’essayer un masque de nuit. Je tombe sur le site « La boutique de l’œil sec ». Je discute avec Pierre et je décide d’acheter les compresses, les lunettes « Dustbusters ». Je me laisse tenter. Ces lunettes vont effectivement me protéger des écrans d’ordinateurs et créent une chambre humide qui apporte un petit confort. J’utilise même ces lunettes en extérieur car elles protègent du vent.

    J’essaie aussi les gouttes Retain MGD qui vont remplacer les Systane ultra que je commence à trouver trop grasse (elles ne font que coller mes cils et forment des petits cristaux). La mousse Ocusoft m’est aussi très agréable. Elle est douce et me permet de bien nettoyer mes yeux. La nuit, je dors avec du film plastique humidifié que je colle comme un masque.

    Quelques mois plus tard, je me décide pour les lunettes de soleil à chambre humide. Je ne les quitte plus. Je ne les tronque contre des lunettes de soleil classiques que lorsqu’il n’y a pas de vent. Je progresse. Mais un œil provoque toujours de fortes douleurs.

    Je diminue à partir d’août 2014 le nombre de gouttes que j’instille dans mes yeux. En effet, plus l’on met de gouttes, plus l’on « efface » son film lacrymal et assèche l’œil. Je passe de 15-20 fois par jour à 3 fois par jour en l’espace de 3 mois.

    Je m’attaque aux médecines parallèles. Je vais voir un bio-énergéticien. On travaille sur le ph de mes larmes, et surtout sur la respiration. Je me suis rendue compte que cette maladie générait tellement de stress que je ne prenais pas le temps de respirer, je vivais en permanence avec une boule en moi que je contenais pour ne pas qu’elle explose.

    En décembre 2014, même si je vais mieux, je décide d’arrêter de travailler et de rentrer en France. Je ne supporte plus d’être une journée entière face à un ordinateur, même en ayant un filtre devant mon écran, mes lunettes à chambre humide et un humidificateur sur mon bureau.

    Et aujourd’hui ?
    Depuis que je ne travaille plus, je peux dire que je ressens une amélioration.
    Des pics de douleurs arrivent de temps en temps, sans vraiment savoir pourquoi.
    Des séances d’acuponcture m’ont permis de diminuer la douleur aux yeux, toujours plus forte pendant la période hormonale.

    En juillet 2015, je rencontre un des 3 plus grands spécialistes de la sécheresse oculaire en France. Diagnostic : reprenez votre vie en main, vous n’avez qu’une toute petite sécheresse. Apprenez à vivre avec… Il me prescrit de nouvelles gouttes : de la cyclosporine à plus forte dose (Ikervis).

    Elles ne m’ont en aucun cas soulagée, bien au contraire elles ont augmenté les douleurs. Un mois plus tard je les arrête.

    L’association «Les dangers du lasik.com»
    J’ai repris contact avec l’association découverte en 2014. J’avais à cette époque signé une pétition que vous trouverez en ligne ainsi que de nombreux témoignages.
    Cette association, créée en juin 2012 est le prolongement d’un blog initié par François en février de la même année. Le statut d’association permet d’avoir plus de poids pour faire face aux instances médicales telles l’ANSM (Agence de Santé et du Médicament), la HAS (Haute autorité de Santé) et le Ministère de la Santé.

    Objectifs et actions
    L’objectif de l’association est de militer pour une information préopératoire claire et juste sur les complications induites par la chirurgie réfractive avec la signature automatique d’un consentement réellement éclairé mais aussi d’être à la recherche de soins pour ces patients souvent gravement atteints.

    Un article paraît dans le magazine Le Point en août 2012 dénonçant les dérives et ratés de la chirurgie réfractive. L’association y est citée comme porte-parole des victimes et militante pour une information plus juste notamment avec l’annonce d’un taux de complications réel de 20 % (info relayée par France 2 et France Info).
    En juin 2013, une lettre est envoyée au ministère de la santé, lui faisant part des graves complications post-opératoires présentées par certains patients. La réponse de ce dernier n’apportera pas grand-chose : il n’existe selon leur information que 0,4 % de complications; néanmoins, il compatit (ce taux n’est pas moindre puisqu’il représente le nombre annuel de tués sur la route en France).

    Assez vite, de nombreux témoignages apparaissent. Une action commune s’engage ; il s’agit surtout d’une volonté de recenser des victimes qui ne sont ni reconnues, ni dénombrées, ainsi totalement rendues invisibles. Les dossiers se rassemblent auprès du cabinet Dante de CJ Houdin, avocat parisien ayant défendu les victimes du médiator.

    On peut aussi citer la participation de l’association à une commission de l’ANSM, pour présenter la partie anti-lasik. L’association prône une meilleure coordination entre les corps médicaux dans la prise de décision à l’opération.

    En effet, beaucoup de facteurs font de certains d’entre nous de mauvais candidats, tels que le diabète, la maladie de Crohn, les maladies auto-immunes, la prise d’Isotretinoïne etc… mais ces critères sont peu souvent soulevés.

    Récemment, l’association est intervenue dans un reportage TV paru à ce sujet « la fin des lunettes ». Il est disponible en replay sur youtube.

    Neuropathie Cornéenne
    Une autre découverte est celle de la Boston Eye pain Fondation et le terme de neuropathie cornéenne. Le Professeur Rosenthal a énormément étudié ce phénomène et explique que « lorsque les douleurs deviennent chroniques et qu’il y a peu d’éléments extérieurs visibles, qu’aucun des traitements donnés pour traiter l’œil sec ne fonctionne, il faut suspecter une douleur neurologique », malheureusement encore peu connue des spécialistes en France et ailleurs. A noter que cette maladie n’est pas spécifique aux personnes ayant subi une opération lasik.

    Il faut savoir que la cornée est l’organe le plus innervé du corps humain (300 fois plus que la peau). Les douleurs sont telles que selon le professeur Rosenthal, « 50 % des patients atteints de neuropathie cornéenne ont pensé au suicide ». Cette maladie doit être traitée d’un point de vue ophtalmologique mais aussi neurologique.

    Des pistes à considérer
    De nouvelles études sont notamment en cours sur l’efficacité du rhNGF (recombinant human nerve growth factor) dans le traitement de la neuropathie cornéenne.
    Le sérum autologue ainsi que les lentilles sclérales peuvent aussi apporter des solutions dans le cas de la sécheresse oculaire et de la neuropathie. Je n’y ai pas encore eu recours.

    Enfin, on m’a aussi informé récemment de l’impact des lumières bleues (présentes notamment dans les ordinateurs, tablettes etc…) sur la fatigue oculaire et visuelle. Certains d’entre nous seraient très sensibles à ces lumières. Des lunettes dont les verres de teinte jaune à marron, permettent de filtrer partiellement ou totalement ces lumières. C’est d’ailleurs mon prochain achat, dont je ne manquerai pas de vous donner mon avis.

    La sécheresse oculaire, à laquelle se consacre Dryeyestore est une des complications due au lasik, parmi tant d’autres : halos, éblouissement, aberrations optiques, baisse de la vision de nuit, corps flottants, ectasie, dépression pour n’en citer que certaines.

    Je ne prétends en aucune façon détenir de solution miracle. Néanmoins, je souhaitais souligner l’importance de ne jamais cesser d’y croire et de toujours continuer à essayer de nouvelles choses, malgré des moments difficiles. Il existe des solutions qui soulagent, mais cela reste propre à chacun et résulte d’essais et d’échecs. La liste des soins dont je fais part n’est bien sûr pas exhaustive : je n’ai pas tout essayé. Certains ont trouvé des solutions dans leur alimentation par exemple. Reste que chaque cas est unique, tant dans les symptômes que dans les solutions.
    Et la science nous apportera certainement d’autres alternatives très bientôt! N’en doutons pas.

    Merryl (France)

    Répondre
  17. Dry eyes Store
    Dry eyes Store dit :

    Plusieurs personnes m’ont écris afin de me demander si c’était possible de mettre des verres polarisés sur les montures. La majorité des montures peuvent être commandés avec des verres polarisés si vous êtes intéressés par ce type de lunettes. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter. Vous pouvez aussi me téléphoner pour plus d’infos (450) 639-2415

    Répondre
  18. Affectés Lasik
    Affectés Lasik dit :

    Bonjour,
    Nous sommes l’association « Les dangers du Lasik » en France. Nous venons de créer un compte facebook « Affectes Lasik » afin de partager les actions qui sont menées en France et en Europe.
    Nous vous invitons à nous rejoindre. C’est l’union qui fait la force!
    Merci à tous

    Répondre
  19. Dry eyes Store
    Dry eyes Store dit :

    Plus d’un Français sur 10 souffre de sécheresse oculaire

    Une étude récente permet d’en savoir plus sur le syndrome de l’œil sec, pathologie méconnue souvent diagnostiquée à un stade avancé.

    Les larmes ne font pas que couler, elles assurent de multiples fonctions. Le film lacrymal nettoie l’œil des poussières extérieures, assure une lubrification constante avec la paupière et protège toute la zone oculaire des invasions de microbes. Lorsqu’une personne manque durablement de larmes, elle souffre d’un faisceau de symptômes (douleur, sensibilité au vent et au froid, baisse de la vue) parfois invalidants, désignés sous l’appellation syndrome de l’œil sec. Peu connue du grand public et des spécialistes, cette maladie toucherait pourtant plus de 10% de la population française. Une enquête européenne présentée jeudi apporte des informations intéressantes sur le ressenti des patients et la façon d’améliorer le diagnostic.

    L’étude a été menée sur 738 souffrants européens, avec le soutien de Santen, un laboratoire spécialisé dans le domaine ophtalmologique qui propose divers produits comme des gouttes, et celui de l’Association française du Gougerot Sjögren (une maladie auto-immune dont un des symptômes est la sécheresse oculaire) et des syndromes secs (AFGS).

    Deux tiers de femmes
    Il ressort de cette enquête que plus des deux tiers des malades sont des femmes, et presque 80% d’entre eux ont plus de 46 ans. La moitié des patients interrogés ont vu au moins deux médecins avant d’être diagnostiqués et il a fallu plus d’un an d’attente pour un tiers des malades avant de connaître l’origine de leur souffrance. Le Pr Marc Labetoulle, chef du service d’ophtalmologie du CHU Kremlin-Bicêtre et auteur de l’étude, espère utiliser ces informations pour concevoir des questionnaires standardisés, permettant d’orienter ou d’écarter rapidement le diagnostic de la sécheresse oculaire.

    Dans ce but, les termes les plus utilisés par les malades pour décrire les symptômes ont aussi été recensés. Même si les expressions changent en fonction de la langue, les «yeux qui grattent», «qui piquent», «sec», ou «qui brûlent» sont les plus employés, alors que l’«absence de larmes», plus utile pour les médecins, n’apparaît que dans 2% des cas. Ces informations seront utiles pour une identification rapide de la maladie puisque, selon le Pr Labetoulle, «les souffrants mentionnent au moins 3 des 9 expressions les plus courantes dans 95% des cas».

    Les causes du syndrome de l’œil sec sont variées (maladie associée, vieillissement, médicaments, pollution), le nombre de souffrants augmente avec l’usage intensif des écrans et il n’existe pour l’instant aucun remède miracle.
    Des gouttes toutes les heures
    Le diagnostic se doit d’être rapide car il impacte fortement la qualité de vie des souffrants. La vice-présidente de l’AFGS, Catherine Faou, a longtemps attendu le sien. «Après dix ans d’errance chez l’opticien pour de multiples problèmes, comme une vision perturbée et de multiples infections, il n’a fallu qu’un test de 5 minutes pour diagnostiquer le syndrome», assure-t-elle. «Depuis maintenant 15 ans, je mets des gouttes, différentes en fonction de la météo, toutes les heures».

    Comme la plupart des personnes atteintes, Catherine porte constamment des lunettes de soleil, fuit les lieux climatisés et évite les écrans pour se préserver de la douleur, qui peut varier de la gêne au réel handicap. Son association l’AFGS agit pour offrir aux malades une information de qualité et un soutien moral, et aide au financement de la recherche scientifique à l’aide de donations. D’un naturel gai et dynamique, Catherine confie néanmoins: «Sans larmes, c’est extrêmement douloureux de pleurer, alors je m’inonde les yeux de gouttes pour pouvoir les verser.»

    SOURCE: http://sante.lefigaro.fr/actualite/2015/03/06/23482-plus-dun-francais-sur-10-souffre-secheresse-oculaire

    Répondre
  20. Anonyme
    Anonyme dit :

    Allo Pierre, j’ai fait mettre ma prescription dans mes lunettes à chambre humide (modèle Nereus ) et aussi la fonction « Transition » pour le soleil, elles sont devenues un outil indispensable dans ma routine de soins pour la sécheresse oculaire! Je les emporte partout, au cinéma, pour le magasinage, en voyage etc…! Merci pour votre bon service, Louise.

    Répondre
    • Dry eyes Store
      Dry eyes Store dit :

      Bonjour Louise,
      Nous sommes heureux de savoir que les lunettes Nereus vous plaisent et que surtout, elle vous procurent le soulagement nécessaire et tant souhaité par ceux qui souffrent du syndrome de l’oeil sec. Merci pour ces bon mots!

      Répondre
  21. loetitia
    loetitia dit :

    Comme vous tous je souffre de sécheresse oculaire toute la journée dès le réveil mais la nuit les yeux fermés je suis tranquille.J’ai l’impression que les gouttes n’arrangent rien cela soulage 1 mn puis je sens l’évaporation se faire et comme une couche qui craquelle se former..insupportable! Le moral est souvent bas..les sorties le soir me sont difficiles..dès 17 h je n’ai qu’une envie me démaquiller et fermer les yeux..Bref la vie sociale est de ce fait compliquée..Les ophtalmos que j’ai consulté m’ont reçu 10 mn montre en main sans véritable écoute.Bref je cherche de ci de là des solutions de confort,j’ai commencé les omega 3 , le petit sac de riz chauffé sur les paupières (qui soulage pas mal).Je me demandais si les masques de nuit sont vraiment utiles pour moi car la nuit je ne souffre pas..mais en tirerais je du bénéfice pour la journée?Merci de votre aide!

    Répondre
    • Dry eyes Store
      Dry eyes Store dit :

      Bonjour Loetitia,

      Les gouttes sont souvent un soin palliatif qui n’offre qu’un soulagement temporaire des symptômes mais sans plus. Quoi qu’il en soit, assurez-vous de toujours utiliser des gouttes sans conservateurs. C’est effectivement très difficile sur le moral. La maladie des yeux secs est une maladie qui a souvent un impact psychologique important sur la personne qui en souffre.

      Personnellement, depuis que j’utilise les chambres humides la nuit, les lunettes à chambre humides le jour, les oméga 3, les compresses chaudes et les produits de nettoyage des paupières, je me sens nettement mieux !

      Répondre
      • loetitia
        loetitia dit :

        Merci beaucoup…je vais peut être tester les masques de nuit..j’avoue ne plus être très optimiste sur un mieux être depuis toutes ces années.

        Répondre
        • Dry eyes Store
          Dry eyes Store dit :

          Oui je comprends… on peut parfois très vite se sentir dépassé et démoralisé par l’impact négatif des yeux secs sur notre vie. Mais il ne faut pas se décourager. Venez régulièrement sur notre site discuter avec les autres, ça fait du bien et on apprend tellement des autres qui ont essayés des trucs avant nous et le simple fait de se sentir moins seul peut faire un bien immense. Courage !

          Répondre
  22. PIERRE H.
    PIERRE H. dit :

    THANKS FOR YOUR LONG REPLY.

    I HAD A HARD TIME READING IT AS IT IS WRITTEN IN UPPER AND LOWER CASE LETTERS. I WOULD APPRECIATE IT, IF YOU WRITE ME LONG MESSAGES, THAT YOU DO IT IN CAPS. I FEEL LESS PAIN IN MY EYES.

    THERE ARE SAFE PRESERVATIVE-FREE ARTIFICIAL TEARS SOLD IN MULTIPLE USAGE BOTTLES. MY RETINOLOGIST TOLD ME SO AND MENTIONED ONE BRAND. THEY ARE VERY EXPENSIVE — $50/BOTTLE — AND WOULD HAVE ENOUGH TEARS FOR ABOUT A MONTH OF USAGE. THIS IS TOO EXPENSIVE FOR ME. THE TEARS THAT COME IN SMALL VIALS WOULD COST ME THE SAME AMOUNT, THUS TOO MUCH FOR MY BUDGET, IF I WERE TO THROW THEM OUT AFTER ONE SINGLE APPLICATION ONLY. I READ ON THE BOX AND WAS TOLD AT THE PHARMACY BY A TECHNICIAN, BUT WITH NO DIRECT EXPERIENCE OF USING THEM, THAT SUCH TEARS ARE GOOD FOR A WHOLE DAY. IF THIS WERE SO, THEN I COULD AFFORD THEM. BUT I AM NOT SURE THEY ARE INDEED SAFE FOR A FULL DAY. SO THIS IS WHY I AM ASKING PEOPLE HERE.

    AS FOR YOUR OTHER RECOMMENDATIONS, I ALREADY DO SUCH THINGS. I NOW WEAR GLASSES AS SOLD HERE. THEY MAKE A HUGE DIFFERENCE. I WILL LOOK INTO A HUMIDIFIER LATER ON, WHEN I HAVE FINISHED PAYING FOR MY GLASSES AND MY OTHER HEALTH-RELATED ONES.

    SO I WOULD STILL LIKE TO KNOW ABOUT MY ORIGINAL QUESTION, BASED ON YOUR EXPERIENCE.

    Répondre
  23. Adrian
    Adrian dit :

    Bonjour à tous:

    Comme la plupart parmi vous j’ai été diagnostiqué de faire la sécheresse oculaire, depuis 8 ans déjà que j’ai subi de cette problématique, et je suis rendu à me faire à la clinique universitaire de la vision de l’Université de Montréal. J’ai 36 ans, j’ai fait un peu d’astigmatisme et de myopie et selon plusieurs optométristes mes lunettes selon corrigent bien mes problèmes de vision, à ce jour voici la liste d’Activités et produits que j’intègre dans mon traitement et ma rutine:

    1. Restasis 2 fois par jour
    2. Nettoyage de pompières matin et soir avec Ocusoft
    3. Goutes hilo sans préservatifs plusieurs fois par jour (minimum 4 fois par jour)
    4. Compresse chaude le soir
    5. 3000 mg d’oméga 3 par jour
    6. des pauses fréquentes lors d’utilisation de l’ordinateur
    7. Je suis en attente pour me faire installer de petits bouchons dans les conduits lacrymales pour retarder l’évaporation des larmes

    Selon mon optométriste, qui est spécialiste en sécheresse oculaire, l’inflammation et la sécheresse sont « contrôlées », mais l’inconfort est toujours là : une intense fatigue dès que je touche à l’ordinateur ou mon téléphone mobile, il suffit de 20 minutes de travail sur l’écran et l’inconfort commence, j’évite d’utiliser l’ordinateur, mais je n’ai pas le choix et normalement je ne dépasse pas les 3 heures d’utilisation par jour. La fatigue va durer toute la journée et ça peut prendre 2 ou 3 jours de non-utilisation d’ordinateur pour qu’elle disparaisse.

    J’ai déjà changé mon écran d’ordinateur à plusieurs reprises et je suis les recommandations par rapport à la position de l’écran, les lumières, éviter les reflets, les fenêtres, installer des humidificateurs, faire de pauses souvent, cligner, etc., etc.
    Malgré tout cela j’ai toujours de problèmes sérieux de fatigue des yeux.

    Je voulais partager ce message avec vous par plusieurs raisons et j’apprécierai vraiment recevoir vos commentaires:

    1. Est-ce qu’il y a quelque chose qui s’est m’échappe dans mon traitement?

    2. Est-ce que le problème peut être autre que la sécheresse oculaire? Par exemple fatigue chronique des muscles des yeux et des muscles entourant les yeux? À date j’ai fait pas mal des choses pour palier à la sécheresse sans résultats significatifs

    3. Connaissez-vous un bon optomètre ou ophtalmologue dans la région de Montréal avec qui je pourrais avoir une deuxième opinion (j’en ai déjà vu plusieurs, mais à ce jour c’est juste à la clinique universitaire de Montréal que j’ai trouvé des vrais spécialistes)

    4. Est-ce que vous avez essayé d’autres alternatives : ostéopathe, chiropraticienne, bioénergétique? Qui vous ont donné de résultats?

    5. J’ai lu le livre « reversing Dry Eye « du Dr Steven L Maskin. Dr Maskin a une clinique aux États-Unis en Floride, il semble bien connaitre son métier de quoi il parle, je pensait peut-être me faire traiter par lui, est-ce que il y a quelqu’un parmi vous qui s’est fait traiter là-bas?

    Je vous remercie infiniment pour avoir pris el temps de lire ce message.

    Répondre
  24. Andrej Fogelton
    Andrej Fogelton dit :

    I created an app Eyeblink (https://www.blinkingmatters.com) which helps blink more to fight dry eye syndrome. Eyeblink measures the user’s blink rate. Eyeblink helps you to blink more using an interactive reminder, which rolls out in the right corner of the screen in the case of a low blink rate, and disappears immediately after you blink. Eyeblink also helps eliminate the cause of your low blink rate by automatically adjusting the screen brightness using camera to make your eyes comfortable as your phone does. Unlike artificial tears, which target only the symptoms, Eyeblink fights the cause of dry eye syndrome – low blink rate.

    Répondre
  25. Jules
    Jules dit :

    Une revue de littérature récente a permis de conclure que le Lipiflow pouvait apporter un soulagement s’étendant sur une période de 4 ans. Il est particulièrement efficace chez les gens démontrant peu d’atrophie des glandes de Meibomius à la meibographie et qui présentent des clignements normaux.

    Répondre
    • Dry eyes Store
      Dry eyes Store dit :

      J’ai moi même fait le lipiflow en juin dernier dans une clinique associée à oeilsec.ca
      J’ai noté une bonne amélioration de mes symptômes après le lipiflow mais je continue tout de même les compresses chaudes pour maintenir l’effet thérapeutique du traitement

      Répondre
    • Linda
      Linda dit :

      Moi, personnellement le Lipiflow n’a absolument rien changé et je pensait qu’enfin on n’avait trouvé le traitement miracle qui règlerait le DGM, mais ce fut un traitement dispendieux et inéfficace. Les compresses chaudes, massage et compression des paupières entre les doigts pour faciliter à exprimer l’huile des glandes de Meibomius, c’est ce qui est à faire et qui peut se faire à la maison et c’est ce que fait le traitement Lipiflow, exactement la même chose et si le traitement s’avérait si efficace, je ne crois pas que personne ne s’abstiendrait pour le recevoir, au contraire, nous en serions tous heureux, mais payer quand il n’y a aucun résultat et à un prix exorbitant de 750$ par oeil et que l’ophtalmologiste n’oublie surtout pas de te recommander de faire le traitement au moins 2 fois par année, pour un total de 3,000$/année..et ça pendant combien d’année?…encore vendre de l’espoir, à des personnes désemparées et prêtes à tout essayer et à payer pour obtenir des résultats, ce qui n’est pas le cas pour LIPIFLOW….tant mieux si le traitement a aidé certaines personnes, mais pour moi, ça n’a rien fait et j’ai eu l’impression de jeter mon argent aux poubelles et ce fut une déception de plus, rajoutée à toutes les autres… en espérant toujours qu’on trouvera un traitement pour le DGM

      Répondre
      • Dry eyes Store
        Dry eyes Store dit :

        Le traitement Lipiflow est efficace quand les glandes de meibomius ne sont pas trop attrophiés. Quand les glandes sont mortes… je ne crois pas que le lipiflow peut aider mais je suis pas un expert alors c’est juste une opinion

        Répondre
        • Linda
          Linda dit :

          On te passe le Lipiview avant le Lipiflow et l’ophtalmologiste peut constater le degré d’huile au niveau de tes glandes, la normalité est d’environ 90 par oeil selon leurs chiffres, donc quand tes résultats sont d’environ 28 par oeil, tu constates que ton niveau est très bas et c’est encore plus une raison de vouloir tenter le traitement mais au final le résultat est décevant et le médecin te réconfortes en te disant qu’il ne faut pas se fier qu’aux chiffres du Lipiview et t’encourages à faire les traitements Lipiflow 2 fois par année, alors quand le médecin te dit de ne pas te fier à ses propres appareils, comment peux-tu avoir confiance, alors je conclue que l’important pour eux est de rentabiliser leurs équipements qui coûtent probablement très chers et te font faire des traitements même en sachant qu’ils ne t’apporteront aucune amélioration…où sont les médecins qui te soignaient sans penser « business »…

          Répondre
          • Jules
            Jules dit :

            Le Lipiview évalue la couche huileuse mais aussi les clignements. Si une personne a un clignement incomplet ou trop peu fréquent, le traitement Lipiflow sera peu efficace parce que même s’il permet de vidanger les GM dans l’immédiat, ces dernières ne seront pas suffisamment stimulées par la suite si les clignements sont incomplets ou trop rares. Quant au Lipiflow, il n’y a pas de magie; en élevant la température des GM à 42,5° pendant 12 minutes et en combinaison avec l’effet massage des activateurs, on vidange les GM en profondeur. On peut obtenir des résultats similaires avec de bonnes compresses chaudes et un bon massage, comme vous le dites si bien, à condition d’avoir la discipline pour le faire souvent, ce qui n’est pas le cas pour tout le monde… En fait, le Lipiflow et surtout utile en prévention, pour prévenir ou ralentir le processus d’atrophie des GM, on ne parle vraiment pas d’une cure définitive de la DGM. En ce qui me concerne, je n’ai jamais suggéré à un de mes patients de le répéter aux 6 mois. Plusieurs études scientifiques sur le Lipiflow ont démontré un effet bénéfique s’étendant sur quleques années, ceci à condition d’appliquer un protocole de maintenance de façon à maximiser la durabilité du traitement.

      • Laurence Danin
        Laurence Danin dit :

        Bonjour j’ai également passé cette opération du LIPIFLOW et en effet on avait promis des miracles… certes au bout d’une semaine du liquide à recommencer à sortir de mes yeux mais l’ophtalmo m’avait également promis que cela me débarrasserait de ma photosensibilité or il n’en n’a rien été….
        Par contre après l’opération du Lipiflow j’ai commencé à avoir de grosses névralgie qui ne me quitte plus depuis 2 ans je continue toujours à mettre autant de gouttes dans mes yeux….
        Je ne sais pas si quelqu’un a le même problème que moi mais je souffre vraiment d une grosse photophobie qui s’est installé tout doucement et qui depuis juillet 2015 me fait vivre un enfer….
        Malgré les lunettes de soleil cela me fait parfois de gros vertiges tellement la douleur aux yeux et grande….
        Comme beaucoup j’ai fait le tour de tous les meilleurs hôpitaux je suis allée vo ir des sommités et ai dépensé à1à1
        12

        des fortunes pour que l’on me dise madame vous avez une excellente vue

        Répondre
  26. Dry eyes Store
    Dry eyes Store dit :

    Treatment for dry eye disease based on McGill research

    The new treatment promises to bring relief to over a 100 million people worldwide who suffer from chronic dry eye disease​

    The discovery that tavilermide induces the production of mucin, a crucial lubricant in tears, offers hope of relief to people who suffer from chronic dry eye disease. The invention and the development of a drug based on this small molecule was made by the team of Dr. H. Uri Saragovi, Senior Investigator at the Lady Davis Institute (LDI) at the Jewish General Hospital and Professor of Pharmacology at McGill University.

    The discovery that tavilermide induces the production of mucin, a crucial lubricant in tears, offers hope of relief to people who suffer from chronic dry eye disease. The invention and the development of a drug based on this small molecule was made by the team of Dr. H. Uri Saragovi, Senior Investigator at the Lady Davis Institute (LDI) at the Jewish General Hospital and Professor of Pharmacology at McGill University.

    “As there is currently no treatment available for dry eye disease, we are very excited that tavilermide, taken in the form of an eye drop, can help millions of patients who suffer from this disease,” said Dr. Saragovi, who also lead the research team that revealed how tavilermide stimulates the production of mucin in his lab at the LDI.

    Already completed Phase 2 clinical trials with 1% tavilermide demonstrated significant improvement in both signs and symptoms of dry eye over placebo, with absolutely no adverse side effects.

    This technology has recently been licensed by Allergan, a leading global pharmaceutical company, from Mimetogen Pharmaceuticals, a Montreal biotechnology company, for an upfront payment of $50 million, plus potential milestone and royalty fees. Mimetogen was initially funded by Montreal investors who shared the vision that local talent deserved support, namely by iNovia’s MSBi Fund (led by Mark de Groot, and Cedric Bisson) as well as by MSBi Valorisation.

    Two phase 3 trials have already been successfully completed. It is expected that the final phase 3 trial undertaken by Allergan should quickly confirm its designation as a treatment for all stages of dry eye disease, enabling it to be brought to market shortly thereafter. Dry eye disease, which afflicts more than 25 million people in North America, first presents itself as an inability to produce moisture to lubricate the eye. As a result of the constant irritation that ensues, it is compounded by inflammation. Because there is no cure or effective treatment, the condition eventually leads to the degeneration of the sensory nerves in the cornea. By stimulating the production of mucin, tavilermide will keep the eye moist and avert inflammation. It may also stimulate re-innervation.

    « Mimetogen is excited to work together with Allergan, the recognized leader in developing effective therapies to treat dry eye disease, » noted Garth Cumberlidge, PhD, Mimetogen President and CEO. « I am very proud of our Mimetogen colleagues who have worked very hard to develop tavilermide, and look forward to working with Allergan to advance this important development program for patients. »

    Dr. Saragovi’s discovery is beating the odds, which are stacked against any scientific discovery making the long journey from lab bench to clinic. Only one in 100 pharmaceutical discoveries make it to a phase 3 trial, and only one in ten of those actually get to market, where they can help patients. That so much progress has been made on tavilermide by a small team of researchers is to the credit of the Jewish General Hospital and McGill University, both of which stand to benefit from the successful commercialization of this compound.

    SOURCE:
    https://www.mcgill.ca/channels/news/treatment-dry-eye-disease-based-mcgill-research-257072

    Répondre
  27. France
    France dit :

    Ma question est la suivante : étant donné que je porte des lunettes avec prescription de jour quel serait la meilleure solution pour que mes yeux restent humides, le problèmes que j’ai c’est que dès que j’applique des gouttes mes larmes s’évaporent, donc quel genre de lunettes seraient le mieux appropriées pour moi puis que je ne peux porter le masque de rétention d’humidité avec mes lunettes ?

    Répondre
  28. Dry eyes Store
    Dry eyes Store dit :

    En faisant des recherches internet sur le sujet, je suis tombé sur ce forum (en anglais seulement) de « The Rosacea Forum » où une personne explique comment le produit Ocusoft Lid Scrub PLUS l’a aidé dans son combat contre la sécheresse et l’inconfort oculaire causé par la rosacée oculaire. Notez que la composition du nettoyant Ocusoft Lid Scrub PLUS est différente de la formule originale. Contrairement à la version originale, la version PLUS ne doit pas être rincé après application.

    Vous pouvez accéder directement à ce forum en cliquant sur le lien suivant:

    http://www.rosaceagroup.org/The_Rosacea…/showthread.php…!

    Répondre
  29. Chris S.
    Chris S. dit :

    At the moment my left eye is not too good think I may have a bit of infection in it as its sore and am getting a bit of discharge from it been like it a few days I do suffer with dry eye syndrome (CHRIS)

    Répondre
  30. Pam
    Pam dit :

    Hello,

    I learned about your site from the dry-eye page on FB. I have severe dry eyes, and have more trouble with one eye than the other. I have picked up a lot of tips that have helped me there, and the latest was the homemade moisture chamber using cling wrap and surgical tape during sleep. That helps, but the tape is starting to irritate my skin. I was wondering about your moisture chamber glasses for nighttime. One person on there said they just use Glad cling wrap with no tape, but I can’t see the wrap staying on all night. I was thinking about using it and putting some moisture glasses on top. Opinion? I use 7eye Zienas during the day and they are helping a lot. These are $17 US?

    Thanks,

    Répondre
    • Dry eyes Store
      Dry eyes Store dit :

      Hi Pam,

      They are 17$ canadian… so it is around 12$ US.

      The moisture chamber alone is good. No need cling wrap. If you want to use cling wrap then you can buy the sleep mask and put it over the wrap without using tape. Those masks are 12$ canadian so around 8$ us for you. You can have it in blue, black or pink.

      Hope i answered your question, if i can be of any assist… please do not hesitate.

      Répondre
  31. Marie Nicole
    Marie Nicole dit :

    Bonsoir à tous les membres. Il y a un moment que j’aimerais vous partager mon expérience. Ma sécheresse oculaire est apparue l’an dernier suite à une intervention chirurgicale. Je suis atteinte de dystrophie oculo pharyngée diagnostiqué il y a 5 ans. Cela atteint les muscles du corps, les paupières et le pharynx. N’ayant plus de muscles aux paupières, mon ophtalmo m’a suggéré une suspension frontale afin de relever les paupières. J’ai malheureusement fait une réaction au système de cordage. Il a du tout retirer. S’en est suivi une sécheresse oculaire intense avec des douleurs inimaginables. Il m’a prescrit d’innombrables gouttes qui fonctionnaient plus ou moins. J’ai essayé plein de trucs (produits naturels, guérisseur….eh oui) car je souffrais trop. Jusqu’à ce que mon optométriste me suggère Restasis qui a réussi à me soulager. Et grâce au site les yeux secs, j’ai pu acheter divers produits et lire tout ce qui concernait ma problématique et surtout réaliser que je n’étais pas seule. J’ai dû arrêter le travail durant 1 an moi qui suis artiste clown. Le maquillage me causait trop de sécheresse oculaire. J’ai cherché des produits partout dans le monde qui ne me brûleraient pas les yeux. J’en ai trouvé quelques-uns. Mémé aujourd’hui, j’ai encore les yeux secs mais ce qui m’énerve le plus est ma vision qui est toujours embrouillée. J’aimerais savoir si quelqu’un parmi vous a le même problème et a trouvé une solution?
    J’ai aussi fait une découverte concernant la sécheresse oculaire et la fibromyalgie dont je suis atteinte aussi. Eh oui, je ne fais rien à peu près. Hi Hi ! Un des symptômes de la fibromyalgie est la sécheresse oculaire. Je continue à lire. Malheureusement, je ne peux pas lire beaucoup ou regarder longtemps un écran car cela brûle trop.
    En terminant, j’aimerais avoir des commentaires, pistes, partages qui m’aideraient encore plus.
    Merci de m’avoir lue.

    Répondre
  32. Lisette
    Lisette dit :

    Merci de m’avoir accepté dans votre groupe, J’ai un grave problème de yeux secs suite a une opération des paupières, je prends présentement les gouttes Restasis matin et soir et aussi a longueur de journée des gouttes lubrifiantes je fais beaucoup d’inflammation donc 4 fois par jour Lotemax. Je suis a l’étape de la recherche pour trouver ce qui m’aiderait a améliorer ma condition.

    Répondre
    • Jules
      Jules dit :

      Lotemax 4 fois/jour en plus du Restasis, ça fait beaucoup de gouttes anti-inflammatoires. Il peut y avoir des complications à long terme (glaucome, cataractes)… Utilisez-vous des gouttes lubrifiantes non-préservées? Quels moyens supplémentaires utilisez-vous?

      Répondre
      • Lisette
        Lisette dit :

        J’ai arrêté le Lotemax aujourd’hui mais je ne savais pas que le Restasis était un anti-inflammatoire. J’utilise les gouttes Refresh au moins 6 fois par jour et je me fais beaucoup de compresses d’eau chaude avec petits massages. Mes yeux font beaucoup d’inflammation les compresses me font du bien.

        Répondre
      • Lisette
        Lisette dit :

        J’ai eu le traitement Lipiflow il y a 5 mois et pas grand résultat mais je vais faire des recherches sur la rosacée car je n’ai aucune idée de ce que c’est Merci de me répondre

        Répondre
  33. David
    David dit :

    La paire ziena : je n’arrive pas à la mettre à l’extérieur par contre je travaille avec au bureau. Et ca c’est le plus important ! Et c’est une tres bonne nouvelle ! (10h d’ordinateur par jour en pleine climatisation = le cauchemar) je suis bcp plus confortable maintenant.

    jai également commandé également 2 autres paires :
    – la première était horrible, impossible à mettre
    – la deuxième : je la reçois la semaine prochaine. Celle ci est trop belle, hyper discrète. Je t’en dirai des nouvelles quand je l’aurai reçu

    Je vais chercher et encore chercher jusqu’à quand j’aurai trouvé la paire idéale . Car quand on commence à porter ce type de lunettes, on devient vite accro. C’est vraiment très bien pour notre probleme
    (DAVID)

    Répondre
  34. Pat J.
    Pat J. dit :

    I just received my moisture glasses. Thank you for your prompt service. The glasses are very attractive and fit me perfectly! I love them!
    They may not provide as much moisture as other moisture goggles, but they are very beneficial to me when I need to be in a store, church or
    some other place and want some added protection and want to be somewhat discreet.

    Thank you again for your prompt service and for addressing the needs of dry eye sufferers.

    Pat J.

    Répondre
  35. Dry eyes Store
    Dry eyes Store dit :

    EYEGIENE – Tratamiento Diario para Ojo Seco

    Fácil de llevar y de usar en cualquier lugar, en cualquier momento.
    Cómodo. No requiere agua o de una fuente de calor adicional.
    Hasta un máximo de 10 minutos de temperatura de calor controlada.

    Pregunte a su oftalmólogo antes de usar

    El Sistema EyeGiene Insta-Warmth proporciona un calor terapéutico para los casos de ojo seco evaporativo y chalación.

    Advertencias:

    Lentes de contacto / cirugía de ojo: Retire sus lentess de contacto u otros dispositivos antes de usar. Si usted ha tenido recientemente una cirugía de cataratas o cualquier otra cirugía de ojo, pregunte a su oftalmólogo antes de utilizario.
    Advertencia sobre la piel: Este producto puede causar quemaduras si no se utiliza adecuadamente. Revise su piel frecuentemente durante su uso. Si experimenta irritación, cualquier molestia o quemadura retire immediatamente el Sistema Eyegine Insta-Warmth.
    70 años o mayor: El riesgo de quemaduras se incrementa a medida que envejecemos. Si usted tiene 70 años o más edad revise frecuentemente su piel.
    Advertencia sobre incendio: Nunca caliente el producto en el microondas o intente recalentarlo.
    Si usted padece de diabetes, mala circulación o enfermedad del corazón, consulte a su médico antes de usarlo.
    Evite ejercer une presión adicional sobre la máscara cuando la esté utilizando.
    El sistema debe ser utilizado con los ojos cerrados.
    La unidad de calor activada nunca debe ser aplicada directamente sobre la piel.
    Presionar la mascara conteniendo las unidades de calor puede incrementar el riesgo de quemaduras
    Use solo une (1) unidad de calor en cada abertura de la máscara al mismo tiempo.
    Después de extraerlas de la bolsita de aluminio sellada, coloque las unidades de calor en las aberturas en la parte superior de cada lado de la máscara par los ojos.
    No lo utilice sobre piel con heridas, entumecida o con alguna enfermedad.
    No usar después de la cirugía de párpados o la cirugia ocular sin la aprobación de su oftalmólogo.
    No use la unidad de calor si está rota.
    Deje de utilizarlo si siente demasiado calor o se siente incómodo.
    No utilice microondas. Las unidades de calor son de un solo use. Retirelas de la máscara tras su uso.
    No lo utilice si los párpados no se cierran correctamente.
    No comparta la máscara.

    Importantes consideraciones adicionales:

    Antes de activar las unidades de calor, pruebe la máscara ajustándola para que encaje cómodamente contra la cara en el área de los ojos.
    Extraiga dos unidades de calor de la bolsita de aluminio sellada e inserte una en el lado derecho y la otra en el lado izquierdo de la máscara par los ojos.
    Encuentre une posición cómoda y relájese. Coloque suavemente la máscara de ojos sobre ambos ojos con los párpados cerrados. Para mayor efectividad, le sugerimos que use la máscara durante 8-10 minutos.
    Cuando termine, deseche las unidades de calor. La máscara de ojo se puede utilizar varias veces, y es lavable a mano.

    Répondre
  36. Linda
    Linda dit :

    SVP, J’aurais une question pour Dr.Jules Plante, est-ce que traiter le nerf trijumeau avec Tégrétol pourrait aider à la stimulation des glandes de méibomius et en même temps diminuer les douleurs oculaires si difficile à supporter lorsqu’elles sont accompagnées par des maux de tête ou migraines? Merci, j’aimerais bien avoir votre avis sur ce sujet

    Répondre
    • Jules
      Jules dit :

      Linda. Les glandes de Meibomius sécrètent de façon passive, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas sous contrôle nerveux. Par contre, la glande lacrymale principale, responsable de la sécrétion réflexe (irritation, émotion, éblouissement), est sous contrôle du nerf ophtalmique (une branche du trijumeau), de même que la perception de douleur oculaire. En conséquence, une thérapie par médication orientée vers une atteinte du trijumeau n’aura aucun effet sur la sécrétion meibomienne. D’autre part, je n’ai pas vu de patients traités sous Tegretol pour des douleurs oculaires mais les md prescrivent assez souvent l’amitriptyline (Elavil) ou la gabapentine (Neurontin) pour les douleurs chroniques (incluant les douleurs oculaires). Cependant, je n’ai pas vu de résultats spectaculaires…

      Répondre
    • Jules
      Jules dit :

      En cas de paralysie de Bell, il y a une incapacité (généralement temporaire) de fermer complètement la paupière du côté atteint (il s’agit d’une atteinte unilatérale). Il s’ensuit habituellement une sécheresse oculaire significative de ce côté (appelée kératite d’exposition) qui persiste typiquement durant quelques mois. Avez-vous eu ce diagnostic?

      Répondre
  37. lawouise
    lawouise dit :

    Bonjour,

    Je vais faire le traitement Lipiflow à Montréal (Verdun) lundi prochain et je vous en donne des nouvelles éventuellement.

    J’utilise des gouttes Hylo plusieurs fois par jour et je prends des oméga 3 depuis 2 ans mais je souffre toujours d’une sécheresse qui m’empêche maintenant de travailler (je travaillais sur un ordinateur).

    Louise M.

    Répondre
    • Anonyme
      Anonyme dit :

      Bonjour,

      Pour faire suite à mon histoire des yeux secs je vous mentionne que pour moi le traitement Lipiflow n’a pas réussi, même si j’ai suivi toutes les consignes. Je dirai même qu’il a empiré ma situation car je tolérais très mal les anti-inflammatoires que je devais prendre pendant un mois. Pas plus que je n’avais toléré le Restasis que j’ai essayé il y a 2 ans, ça me brulait les yeux constamment.

      J’ais j’ai un peu compris pourquoi, ayant enfin eu mon rendez-vous avec un très bon ophtalmo de Montréal. À ma grande surprise il a dit que je ne souffrais pas des yeux secs mais plutôt du SYNDROME DE L’OEIL DOULOUREUX. Hé oui!!! Quelqu’un connait ça???

      C’est semble-t-il une nouvelle percée dans le domaine qu’il tente de faire connaître à ses confrères par des conférences. Ce sont les nerfs autour de l’œil qui sont d’une sensibilité extrême et font mal.

      Mais personnellement je trouve que cela revient au même car je ne suis pas capable de lire, de regarder la télé ni de faire de l’ordinateur, trop mal aux yeux. La seule solution qu’il me propose ce sont des lunettes à chambres humides. Je m’en étais justement procuré une paire la Ventus en lunette fumé avec ma prescription. Elle ressemble à des lunettes de vélo. Celle-ci m’a beaucoup aidé à tolérer d’être en auto cet été avec le vent ou l’air climatisé.

      Je dois m’en procurer bientôt une autre paire confortable en teinte claire. JOHANNE tu as parlé de la VERONA j’aimerais bien communiquer avec toi directement pour des informations techniques et autres. Toutes personnes de la région de Montréal désirant discuter ou former un groupe d’entraide peuvent me rejoindre à atout-bureautique@hotmail.ca

      J’aimerais beaucoup échanger de vive voix car pour moi l’ordinateur est à utiliser au minimum.

      Merci et à bientôt!

      Louise M.

      Répondre
  38. Loulou
    Loulou dit :

    Salut, à titre d’information et pour vous faire partager cette expérience, j’ai testé la consultation en vu du traitement lipiflow. Clinique de X, je suis reçue le matin, à 9h15. Je suis assez stressée, comme vous pouvez l’imaginer. 1ere impression : la clinique fait très chic, il suffit de regarder les autres patients et la façon de s’habiller des professionnels de santé pour le comprendre. Je comprends vite que le traitement n’est pas à la portée de tout le monde (non remboursé par la sécu qui plus est, ce que je ne trouve pas normal). On me demande de remplir un questionnaire sur ma pathologie : depuis combien de temps, mon âge, les symptômes ressentis (sur une échelle de 1 à 4), mes difficultés dans la vie courante. Je suis ensuite reçue par un sophrologue, qui me pose d’autres questions : allergies connues, sécheresse à d’autres endroits, terrain ORL, événements familiaux ou personnels difficiles. Il me soumet l’idée de faire le lien entre ma pathologie et le moment de son apparition : qu’est ce que j’ai vécu à ce moment là ? Où en étais-je dans ma vie ? Pour lui, le but est de me faire comprendre que la prise en charge de la sécheresse oculaire dépasse l’univers purement médical et biologique. Cela nécessite une prise en charge plus globale, où le psychologique est pris en compte. ça peut être utile aussi pour accepter la maladie et essayer de vivre avec, d’éviter la dépression et l’isolement. J’ai trouvé cette approche intéressante, même si je sais que ça ne va pas me guérir. On a en effet tendance à ne pas se pencher sur ces questions. Ensuite, je passe entre les mains d’une autre praticienne, qui effectue des examens approfondis via l’appareil lipiview. Cela permet de repérer les glandes de meibomius et de voir si elles sont abimées. Le nombre de clignement est aussi mesuré (la sécheresse peut être liée à un mauvais clignement de l’oeil, c’est une cause moins connue). Puis vérification plus habituelle de la vue. Je suis alors reçue par l’ophtalmologue, qui analyse les résultats, vérifie la sécrétion des glandes. Les miennes sont obstruées et j’ai une atrophie. Il m’explique alors à quoi sert le Lipiflow : il permet grâce à la combinaison de la chaleur (42°) et de massages pulsés de favoriser les sécrétions des glandes. L’idée est de retrouver un certain confort. Mais il y a des limites qu’il ne me cache pas : ce n’est pas un traitement permettant la guérison, l’amélioration de la situation est très variable d’un patient à l’autre, impossible de savoir à l’avance (1 an, 2 mois…). Il revoit l’ensemble de mes traitements substitutif de larmes. Il juge que ce qui m’a été prescrit précédemment n’est pas déconnant. Il me laisse lui poser aussi tout un tas de question (est ce qu’il existe des associations de patients ? Quels résultats du lipiflow ? Quelles causes à cete maladie ? Facteurs aggravants ? etc). Il a la patience de m’écouter (contrairement à d’autres ophtalmo rencontrés). Un 2eme rdv est fixé dans trois mois, pour le suivi et voir si il me propose le lipiflow. Les points positifs de cette expérience : ça permet de faire vraiment le point sur l’état de la maladie, ici on a affaire à des spécialistes, on a accès à des examens qui ne sont pas pratiqués ailleurs (libéral, CHU qui ne sont pas forcément équipés), une réflexion à entamer sur la prise en charge globale, la mise à disposition de documents informatifs sur la pathologie et des exercices de clignements des yeux à réaliser. Les points négatifs : le flou sur certaines questions qui restent sans réponse, le tarif exorbitant du traitement lipiflow qui fait réfléchir, l’impression diffuse qu’ils « vendent » absolument leur appareil (manque de recul critique, les risques ne sont pas abordés), le refus de faire un compte rendu de la consultation à destination de la médecine du travail (j’ai demandé un courrier résumant ma pathologie, citant les facteurs aggravants et les aménagements possibles au travail mais j’ai essuyé un refus car ils n’ont « pas le temps » de le faire et que toutes les infos sont sur internet…). je trouve qu’il est vraiment regrettable de ne pas assurer cette prise en charge aussi à l’extérieur des murs de l’hôpital… C’est aussi leur travail après tout. D’autant plus que lorsqu’on lit des articles de recherche là dessus, les ophtalmos prônent tous un soutien dans tous les aspects de la vie (travail, social, reconnaissance du handicap…). Mais dans la réalité ils semblent reléguer ces aspects au second plan. Je suis ressortie de là à moitié contente et à moitié déconfite. Je ne sais pas trop quoi en penser, ni quelle décision prendre. Je voulais partager tout ça avec vous parce que je crois que c’est important de le faire, Il faut essayer de se soutenir, de parler sans tabou de nos expériences et de discuter car on se retrouve tous dans la même situation, avec les mêmes questions. Affaire à suivre, jene manquerai pas de vous raconter. De votre côté, n’hésitez pas à faire part d’expériences similaires, ou d’informations sur le lipiflow. Je vous embrasse tous et toutes, restons courageux, soyons ensemble.

    Répondre
    • lawouise
      lawouise dit :

      Bonjour Loulou,

      Comme mentionné dernièrement sur ce site j’ai essayé le Lipiflow il y a 3 semaines.
      J’aimerais bien comme tu l’as fait détailler mon expérience, malheureusement mon symptôme de sécheresse est tellement sévère que je ne peux rester devant l’ordinateur plus que 5 minutes. Je te propose donc de me laisser un courriel où je peux te rejoindre et je te donnerai mon numéro de téléphone. Ainsi il sera plus facile d’échanger si tu le désires ?

      Merci et au plaisir d’échanger verbalement avec toi
      .
      Louise

      Répondre
    • Salvi
      Salvi dit :

      Bonjour Loulou, c’est toujours très intéressant de lire les commentaires d’autres personnes atteintes de cette (putain) de pathologie. Elle est suffisamment rare pour ne pas trouver autour de soir (et c’est tant mieux) des personnes avec qui pouvoir en discuter et qui nous comprennent vraiment… Je ne sais pas quel âge tu as et depuis combien de temps tu en souffres. Pour ma part j’ai 45 ans et cela s’est déclaré à l’âge de 29 ans. J’ai géré le problème avec des gouttes type Refresh, puis des compléments alimentaires Dioptec qui ont été très efficaces pdt plus de 10 ans ! Aujourd’hui je pense que l’atteinte des glandes de Meibomius est trop avancée dans mon cas et ces compléments ne font plus effet… J’ai donc consulté en janvier un spécialiste à Marseille (j’habite Grenoble !!), que j’ai trouvé moi même sur Internet car aucun ophtalmo ne m’a renseignée et je me suis sentie vraiment abandonnée ! A part « mettez des goutes », on ne vous donne aucun autre conseil ! Il y a 3 mois on m’a aussi posé des bouchons méatiques, mais leur efficacité est très limitée, mon problème étant plus lié à un problème de qualité que de quantité… Je suis suivie tous les 4 mois environ à Marseille, je fais le masque chaud tous les soir suivi des pressions sur les paupières (efficacité limitée), je prends des cure d’antibio 3 jours par mois et j’ai fais la rééducation des clignements. En novembre je pense que je vais tenter le lipiflow. Son prix est toujours exorbitant (800€ pour les 2 yeux), mais il a baissé car il était encore il y a peu à 1200€ !! J’ai peur de perdre 800€ et n’obtenir aucun résultat, et en même temps j’ai peur de regretter de ne pas le faire, si toutefois cela peux permettre à mes quelques glandes en état de le rester !! Je résiste encore à l’achat d’une paire de lunettes à chambre humide, qui serait pourtant d’une grande utilité devant l’ordi, la TV, ou pour conduire.. Je pense que je n’accepte pas cette maladie, ce handicap, j’attends que la situation s’améliore d’elle même, mais je vais devoir y venir.
      Voilà, n’hésite pas à me répondre, on peut échanger sur des astuces ou des bonnes pratiques. j’encourage également d’autres personnes à le faire si elles le souhaitent. Aline

      Répondre
  39. Manon
    Manon dit :

    Bonjour a tous! En raison d’un dysfonctionnement des glandes de meibomius, j’ai débuté une blépharite chronique il y a un an qui m’empêchait de fonctionner. Après de nombreuses lectures et recherches, j’ai fais le traitement lipiflow. Cela fait deux mois et je suis ravie. Plus de brûlures, démangeaisons, rougeurs etc…mes yeux s’en portent que mieux. J’utilise les gouttes restasis pour un an et pour maintenir le traitement, j’applique deux fois par semaine des compresses d’eau chaude. Il est vrai que le traitement est coûteux mais pour la santé de mes yeux, je me dis que ce ne pu être que la meilleure décision. En espérant avoir éclairé quelques personnes.Bon courage!!!!

    Répondre
  40. cath et fab
    cath et fab dit :

    bonjour, ma femme a les yeux secs depuis 2011. Elle a depuis fait beaucoup d’essais (secheresse sévère) et vous trouverez ci-dessous la liste de ses traitements actuelles qui lui permettent de vivre mieux :
    – lunette chauffantes à chaleur humide Blephasteam (2*/jour matin et soir mais peut être fait à volonté) à commander sur le net laboratoire Europhta
    – lipiflow 1*/an Paris clinique de la vision dct albou-gamen
    – dioptèque en gélule 2*/jour (omega 3, huille de poisson etc…)
    – collyre Hylo confort plus à volonté
    – nouveau traitement prescrit par ophtalmo pour le moment délivré en pharmacie hospitalière : Ikervis (1 goutte/soir ds chaque oeil) + Cationorm (collyre à volonté)
    – lunette de soleil très couvrante et lunette de vue anti-reflet
    – boire beaucoup d’eau, pas de clim !, humidifier l’air du logement, éviter courant d’air etc…

    voilà maintenant nous vivons un peu mieux et nous voulions vous donner ces informations car ma femme sait à quel point c’est difficile et en tant qu’époux également donc j’essaye de l’aider dans ces recherches de solutions.
    Je pense aussi qu’il y a de plus en plus de prise de conscience de ce phénomène des yeux secs et que la science avance vers des solutions (tel que Ikervis sité plus haut et efficace).

    bon courage à tous

    Répondre
    • Anonyme
      Anonyme dit :

      Merci pour ces précieuses informations, je vais noter tout cela.. Avez vous trouvé un bon ophtalmo? Moi j’ai a chaque fois l’impression de ne pas être prise au sérieux et on me prescrit des collyres sans vrai effet..Bon courage à vous..

      Répondre
  41. Marielle
    Marielle dit :

    Bonjour,
    Je découvre ce site et ces témoignages. Cela fait du bien de ne pas se sentir seule pour affronter ce mal.
    J ai un syndrome de Gougerot Sjogren depuis 15 ans. Je suis atteinte au niveau articulaire et particulièrement aux yeux.
    Si j arrive à bien gérer mes douleurs articulaires il n en est pas de même pour la secheresse oculaire.
    J ai eu des hauts et beaucoup de bas avec cette maladie. Après une belle année de rémission l inflammation oculaire est de nouveau présente et le moral dans les chaussettes.
    Je suis suivie sur Nice, mais mon Ophtalmo est de moins en moins disponible. J ai demandé un Rdv en urgence et l on m a proposé un rdv en décembre. Finalement avec insistance je serai reçue mi septembre.
    La seule chose qui me soulageait ce sont les clous méatiques qui sont partis depuis et la cortisone à 7 mg per os que j avais bien diminuée vu que j allais beaucoup mieux.
    Mon Ophtalmo ne souhaite pas me donner le restasis car il pense qu il n est dénué d effets secondaires et d après lui ne serait pas très efficace.
    L un d entre vous aurait-il essayé le sérum autologue ? J ai également entendu parlé d un nouveau traitement bientôt disponible, le Tavilermide.Auriez vous des informations à ce sujet svp ?
    D autre part, si quelqu’un connaît un spécialiste de la sécheresse oculaire DISPONIBLE dans le 06, merci de bien vouloir me communiquer son adresse 😉

    Répondre
  42. Joanne
    Joanne dit :

    Allo Pierre!­

    Juste pour te mention­ner que j’ai reçu la ­lunette Verone tortoi­se clair vendredi soi­r. C’est de loin la ­plus efficace jusqu’à­ maintenant que j’ai ­eu!! Elle est mieux q­ue la Zephyr, elle es­t plus étanche. J’a­i retrouvé instantan­nément un bien-être o­culaire. Depuis 2 jou­rs, je les mets du ma­tin jusqu’au soir, sa­ns avoir de douleurs ­ou encore un voile su­r mes yeux et je n’ai­ pas ressenti le beso­in de mettre des gout­tes hydratantes non p­lus! J’avais beaucou­p de misère à soulage­r mes douleurs oculai­res même avec plusie­urs gouttes ou onguen­ts durant la journée.­ Même mes plugs para­pluie ne faisaient au­cune différence. Mai­s là, avec les lunett­es Verona, je me sens­ enfin normale!! Je m­e sens prête à réinté­grée le marché du tra­vail! Car avant, je t­’avoue, je ne pouvais­ pas penser rester pl­us de 2 heures dans u­n bureau sans que je ­me sens vraiment mal ­au point de voir tout­e voilé avec ces doul­eurs lancinantes..

    Les lunettes Verona m­e redonne la confianc­e d’être enfin normal­e!

    Merci.­

    Johanne­

    Répondre
  43. Joanne
    Joanne dit :

    Pierre, ­

    J’ai oublié de te rem­ercier sur la rapidit­é de la livraison! Et­ merci pour les servi­ces que tu donnes! Il­s sont super et très ­appréciés! Je viens ­de passer 2 mois très­ difficile tant physi­quement que moralemen­t et les 2 consultati­ons en ophtalmo n’ont­ RIEN fait et là arri­ve les lunettes Veron­a! Elles m’ont vraiem­ent sauvés! C’est une­ délivrance totale!

    Et mon moral est au t­op!! Je vais attendre­ d’avoir une 2e pair ­avant de faire mettre­ une prescription. Pa­s question de m’en sé­parer! Trop vitale po­ur moi! Lol

    Merci!­

    P.s. Question les lun­ettes mentionné petit­ à 75$ sont plus étro­ite que les Verona?

    Johanne­

    Répondre
  44. Laurence
    Laurence dit :

    Bonjour à tous et à toutes,

    L’agence pour laquelle je travaille est à la recherche de femmes francophones dans la région de Montréal souffrant du syndrome de Gougerot-Sjögren pour participer à une étude linguistique. Il s’agit principalement d’évaluer un questionnaire traduit vers le français canadien et ne prend que quelques minutes.

    Les participantes reçoivent une rémunération de 50 $ et c’est le cas aussi pour les personnes qui nous réfèrent des participants.

    Si vous êtes intéressés par cette annonce, vous pouvez m’écrire par courriel à laurencemailhiot@oxoinnovation.com ou m’appeler au 1 819 580-8185.

    Tout les détails du projet se trouvent ici : http://www.spectrumtranslation.com/fr/francais-canadien-septembre-2016/

    Merci et bonne journée,

    Laurence Mailhiot

    Traductrice
    http://www.oxotranslations.com
    Cell. : 819 580-8185

    Aberton Complex
    3700, rue St-Patrick, bureau 222
    Montréal (Québec) H4E 1A2

    Répondre
  45. Anne-Marie
    Anne-Marie dit :

    Bonjour,

    Mon problème est le suivant: suite à une opération de la cataracte il y a 4 mois, je suis affectée par un problème d’yeux secs qui se caractérise par des sensations de grains et même de brûlures à l’œil droit et une grande sensibilité aux courants d’air qui l’assèchent. Ces névralgies sont sans doute la conséquence de l’anesthésie (on vous pique mais on ne sait pas où….)

    Je possède depuis toute une gamme de lunettes dont une dotée de coquilles silicone pour me protéger des courant d’air (modèle Verona Tortoise). Si ce modèle me convient pour les déplacements à pied, les coquilles sont trop souples et laissent passer l’air quand je fais du vélo ou en bord de mer quand il y a du vent.

    Ma question (posée à un grand fabricant de lunettes et masques pour sportif qui ne m’a pas répondu…ou plutôt renvoyée vers les opticiens des alentours qui ne vendent que des lunettes de ville de cette même marque….) : pourriez-vous m’indiquer un modèle de lunettes ou de masque qui soit solidement accrochée pour assurer un bon maintien, une bonne protection anti-vent, protégeant aussi des rayons du soleil et anti-buée…..

    Pour votre information, après de multiples traitements et consultations dans tous les services d’urgence dans un rayon de 200km de mon domicile ainsi qu’à Paris à la fondation Rotschild ainsi qu’à l’hôpital Lariboisière Sce Céphalées, le traitement qui me réussit le mieux et réduit à la fois douleurs, anxiété et insomnies est le suivant:
    Lunettes à chaleur humides Blephasteam matin et soir (comme Catherine) suivies le matin par massage des paupières, nettoyage avec lingette paupière Ilast et 10mn après lavage avec unidose stérile Phylarm (utilisé également pour humidifier les anneaux Blephasteam),
    Gel Liposic plusieurs fois par jour,
    Pommade lubrifiante Xailin Night pour la nuit.

    Merci pour les réponses et bon courage à toutes!!

    Répondre
    • Anonyme
      Anonyme dit :

      Bonjour, je commande actuellement des lunettes de soleil en faisant adapter les verres à ma vue. Ce sont des lunettes très couvrantes (incurvées avec des branches larges ) la marque est Julbo. Je commande via mon opticien. Il faut prendre plutôt des lunettes de sport mais quelques modèles peuvent « passer »pour la ville. Certaines lunettes de motos peuvent aussi convenir (Harley) car elles ont aussi des joints contre le vent mais les modèles sont un peu plus lourd. A essayer…bon courage.

      Répondre
      • Anne-Marie
        Anne-Marie dit :

        Bonjour,

        Remerciements pour le message de « Anonyme », je viens de commander une paire de lunettes Julbo Tensing Flight Zebra Light (30gr) qui, avec les deux paires déjà fournies par DryEyes store, des sur-lunettes, mes lunettes de vue et Blephasteam, devraient me permettre de sortir de mon antre et de faire face au plus grand nombre de situations!!

        Répondre
  46. Anne-Marie
    Anne-Marie dit :

    Re-bonjour,

    J’ai oublié de dire que le traitement décrit précédemment était assorti de la prise de quelques gouttes de Vallium pour réduire l’anxiété et d’un anti-inflammatoire/anti-douleur…

    Répondre
  47. lawouise
    lawouise dit :

    Bonjour,

    Pour faire suite à mon histoire des yeux secs je vous mentionne que pour moi le traitement Lipiflow n’a pas réussi, même si j’ai suivi toutes les consignes. Je dirai même qu’il a empiré ma situation car je tolérais très mal les anti-inflammatoires que je devais prendre pendant un mois. Pas plus que je n’avais toléré le Restasis que j’ai essayé il y a 2 ans, ça me brulait les yeux constamment.

    J’ais j’ai un peu compris pourquoi, ayant enfin eu mon rendez-vous avec un très bon ophtalmo de Montréal. À ma grande surprise il a dit que je ne souffrais pas des yeux secs mais plutôt du SYNDROME DE L’OEIL DOULOUREUX. Hé oui!!! Quelqu’un connait ça???

    C’est semble-t-il une nouvelle percée dans le domaine qu’il tente de faire connaître à ses confrères par des conférences. Ce sont les nerfs autour de l’œil qui sont d’une sensibilité extrême et font mal.

    Mais personnellement je trouve que cela revient au même car je ne suis pas capable de lire, de regarder la télé ni de faire de l’ordinateur, trop mal aux yeux. La seule solution qu’il me propose ce sont des lunettes à chambres humides. Je m’en étais justement procuré une paire la Ventus en lunette fumé avec ma prescription. Elle ressemble à des lunettes de vélo. Celle-ci m’a beaucoup aidé à tolérer d’être en auto cet été avec le vent ou l’air climatisé.

    Je dois m’en procurer bientôt une autre paire confortable en teinte claire. JOHANNE tu as parlé de la VERONA j’aimerais bien communiquer avec toi directement pour des informations techniques et autres. Toutes personnes de la région de Montréal désirant discuter ou former un groupe d’entraide peuvent me rejoindre à atout-bureautique@hotmail.ca

    J’aimerais beaucoup échanger de vive voix car pour moi l’ordinateur est à utiliser au minimum.

    Merci et à bientôt!

    Louise M.

    Répondre
  48. Lilyboom
    Lilyboom dit :

    Bonjour,

    (Je m’excuse par avance de la longueur du message)

    Je m’appelle Laurie, j’ai 22 ans et avant tout ça j’étais graphiste en alternance.
    Depuis bientôt 1 an et demi, je souffre de façon extrême de tous les symptômes des yeux secs. D’après le diagnostique, j’ai  » bien évidemment  » une sècheresse oculaire sévère (et encore, celà dépend des ophtalmos, certains le reconnaissent à peine et sous-entendent que ce soit psychologique). J’ai mis  » bien évidemment  » entre guillemets car vu le peu de connaissances médicales face à ces symptômes, je trouve qu’on ne peut être sûrs de rien!

    Ces symptômes sont apparus soudainement.. Ca a commencé par un ulcère de la cornée dû à un corps étranger pendant la nuit. Après l’avoir retiré j’ai eu un traitement pendant 1 mois et je pensais que c’était fini, sauf qu’un mois plus tard, nouveaux ulcères, aux deux yeux cette fois, et cette fois, sans corps étranger. Et le cycle infernal a commencé.
    En gros, depuis ce moment, je traîne aux deux yeux une kératite, une blépharite, une conjonctivite, et toutes les douleurs et désagréments (que dis-je, HANDICAPS!) qui vont avec!

    Je pourrais m’étaler, faire des pages et des pages tellement j’ai à raconter sur le plan médical, physique, moral, etc… Mais ce n’est pas l’objet de mon message. J’ai plutôt envie de vous communiquer toutes les informations qui pourraient vous aider.

    Même si elles vont beaucoup vous étonner, voici les meilleures choses qui m’ont soulagée (quasiment pas médicales!) :

    – aller voir un coupe-feu également appelé souffleur (bien sûr, il y en a des bons et des moins bons!)

    – trouver un bon magnétiseur, qui peut vraiment vous aider, voire vous guérir (!) si vous n’êtes pas autant atteints que moi

    – vous rendre, si c’est possible, à la source de Ste Godelaine, dans le Pas-de-Calais (source censée guérir les yeux, vous pouvez regarder sur internet il y a quelques articles), mettre cette eau sur vos yeux. Si vous le pouvez vous pouvez même remplir des bouteilles/bidons afin de les emmener chez vous pour pouvoir mettre l’eau continuellement sur vos yeux. Pour ma part, après avoir mis cette eau, je me suis sentie quasiment guérie pendant les 4-5 premiers jours (même en extérieur, même dans les magasins climatisés!) mais malheureusement la douleurs sont revenues à la normale au fil des jours. Je suspecte qu’il faille laisser l’eau emportée très frâiche voire gelée, à la même température que dans sa source en fait, ce que je n’ai pas fait)

    – porter des masques/lunettes à chambre humide, en permanence (jours et nuits) si vous le pouvez… C’est sûr, ça améliore les symptômes tant que vos yeux sont dessous, mais vous ne ressemblez à rien (si pas assez d’argent pour pouvoir avoir des trucs décents). Et pour ma part, à peine 10 minutes voire juste 1 minute après avoir enlevé ces masques, tous les bienfaits disparaissent.

    – depuis le début je fais des compresses de G5 Silicium Organique toutes les nuits, j’ai l’impression que ça aide un peu à tenir la demi-journée (avec masque) mais je n’en suis pas vraiment sûre finalement.

    – demain je vais voir un hypnotiseur qui pense pouvoir m’aider, j’y crois, je crois à tout ce qui pourra m’aider à revivre enfin de toute façon!

    – les lentilles sclérales. Et je ne sais pas si c’est spécifiques mais celles que je vais avoir sont appelées lentilles SPOTS (adaptées par le DR. LEROUX LES JARDINS à Paris)(il n’y a pas que ce spécialiste, il y en a d’autres en France mais il faut les trouver).
    Il y a quelques mois j’avais enfin mes lentilles sclérales, qui m’ont offert un nouveau confort de vie inestimable, mais qui fut malheureusement de courte durée car les lentilles se sont révélées trop serrées et m’ont causé deux nouveaux ulcères de la cornée… Ne vous inquiêtez pas, je pense que c’est très rare, je pense être un cas très particulier, ayez confiance en ces lentilles qui peuvent vous faire revivre!
    Je suis actuellement en attente de ma deuxièeme paire de lentilles, en espérant que celles ci seront parfaites, car quand on a regoûté a la vie normale, c’est très difficile d’accepter à nouveau de s’en passer!

    Dernière chose, et c’est un APPEL A L’AIDE :
    Depuis quelques mois, je fais face au pire handicap que j’aie pu avoir depuis le début, ma vie était déjà très compliquée avec cette (putain) de maladie mais avec ça, elle est devenue quasiment impossible, sans exagérer.
    Depuis quelques mois, il m’est totalement impossible d’être en contact avec une fumée de cigarette. Et quand je dis  » en contact  » cela veut dire, à 2-3 mètres, en portant des masques et lunettes complètement étanches et fermés! A la micro-seconde où mes yeux ressentent la fumée, je ressens des douleurs insupportables dans les yeux, et j’ai une explosion soudaine de vaisseaux tous rouges là où j’ai le plus mal , tout ça peut perdurer sans soulagement pendant plusieurs jours, malgré compresses, glaçons, gouttes…!
    Je croyais devenir folle, mais mes proches se sont renseignés et sur le site KERATOS (très intéressant) j’ai appris qu’à partir d’un certain stade de sècheresse, les yeux ne devaient surtout plus être en contact de la fumée, au risque d’avoir un ulcère de la cornée immédiat, allant même jusquà la perte de la vue! Comment voulez-vous vivre dans cette sitation? La cigarette est partout, l’éviter pour survivre est totalement impossible et peut vous rendre complètement parano!
    C’est nul à dire mais rien ne me ferait plus plaisir qu’une personne qui soit au même stade que moi ait trouvé une solution pour ne plus être touchée par cette fumée toxique! Car sur le site KERATOS, leur seule solution est de porter un masque à gaz…!

    Avant de partir, connaissez vous l’acarien DEMODEX FOLICULORUM? Qui peut être responsable de certains des symptômes de la sècheresse oculaire et pouvant causer des blépharites chroniques.
    Je cherche à faire l’examen afin de vérifier si je suis dans ce cas, mais pour le moment je n’ai pas trouvé d’hôpital qui voulait me le faire…

    Voilà, je crois que c’est à peu près tout, je vous remercie de m’avoir lue, j’espère que mon message pourra aider ne serait-ce qu’une seule personne, car je sais à quel point cette maladie est un enfer, et je sais à quel point cela peut détruire la vie… ENORME COURAGE A VOUS TOUS, NE DESESPEREZ JAMAIS TOTALEMENT !

    COURAGE !

    Laurie.

    PS : Je rappelle mon mail ; bar.laury@gmail.com

    Merci

    Répondre
    • Lilyboom
      Lilyboom dit :

      J’ai oublié une petite précision :

      Cela me ferait plaisir de pouvoir échanger avec des personnes capables de me comprendre, c’est pourquoi je vous ai laissé mon mail.
      Bien entendu, après avoir pris contact, je préfère une conversation orale, car comme vous pouvez vous en douter, les écrans sont mes pires ennemis!

      Laurie

      Répondre
    • Anonyme
      Anonyme dit :

      Bonjour Laurie, pourrais-tu m’en dire plus sur les lentilles sclérales, et le bienfait que tu en as (même temporairement) retiré? En as-tu une nouvelle paire à ta taille ?Je pense qu’un jour il faudra peut-être en passer par là… Je te remercie. Aline

      Répondre
  49. Lilyboom
    Lilyboom dit :

    De nouveau bonjour,

    Cette fois je m’adresse au personnel de ce site.

    J’aimerais commander une paire de lunettes à chambre humide, mais avant cette commande, j’aurais aimé savoir s’il est possible, de commander, et renvoyer pour une autre commande au cas où les kunettes ne vont pas… Car c’est rès particulier de commander des lunettes aussi chères en ne pouvant même pas les avoir en mains… N eserait-ce que pour vérifier qu’elles font suffisamment chambre humide, si les  » coques  » sont suffisamment collées à la peau pour emêcher tout élément de passer…
    Et peuvent elles être remboursées ou même partiellement prises en charge?

    Je vous remercie par avance, et vous remercie d’exister!

    Cordialement,

    Laurie

    Répondre
    • Dry eyes Store
      Dry eyes Store dit :

      Bonjour Laurie et merci pour votre témoignage. Ce site existe dans le seul but d’apporter du support et du réconfort à ceux qui souffrent de la sécheresse oculaire. Acheter des lunettes en ligne ce n’est pas évident et nous en sommes conscient. Pour cette raison, nous offrons une garantie de 30 jours ou argent remis. Ceci dit, si vous achetez une paire de lunette et que vous ne l’aimez pas, vous avez 30 jours pour nous la retourner dans son emballage original et nous vous remboursement. La lunette doit être comme neuve et aucun verre de prescription ne doit avoir été installé dans la lunette. De plus, prenez note que les frais de livraison sont toujours à la charge du client et ne sont jamais remboursés. Si vous avez d’autres questions, ne vous gênez pas.

      Répondre
  50. Louison
    Louison dit :

    Bonjour à tous,

    Il est rare de trouver des endroits pour parler de cette pathologie, trop peu considérée par le corps médical.

    J’ai 35 ans et ma sécheresse oculaire sévère s’est déclarée à l’âge de 20 ans, on ne sait pas pourquoi.

    Je vous fais le résumé de mes 15 ans de parcours médical :

    Plusieurs ophtalmos consultés : « sécheresse oculaire sévère » avec ordonnance de collyres qui soulagent que 30 secondes et des ophtalmos qui s’en foutent et qui vous disent  » ça ne se guérit pas ».

    Hôpital des quinze-vingt à Paris avec batteries d’examen pour me confirmer ce que je savais déjà  » secheresse oculaire sévere » , et pas plus de solutions.

    Beaucoup de recherches par moi-même, par internet (et je continue encore)

    j’ai fait aussi allergologue, magnétiseur, acupuncture, kinesio, hypnose, etc etc , rien n’a marché.

    – masque chauffant poche de gel qui n est pas concluant

    compléments alimentaires = dioptec et omega 3 ne m’ont rien fait

    Lipiflow ya 1 an et demi à Paris : aucune amélioration. Mais j’ai appris par le Lipiview que mes glandes de meibomius n’etaient pas atrophiées mais bouchées (lot de consolation)

    Bref, et j’en oublie peut-être, rien n’a fonctionné, c est fou.

    c’est quand même pas possible de rester tant d’années avec une pathologie sans pouvoir la guérir ou même être vraiment soulagé ??!?!

    Répondre
    • Anonyme
      Anonyme dit :

      Bonjour Louison, je n’ai pas été aussi loin que vous dans le parcours du combattant.. J’ai vite compris que j’aurais à faire avec et à me résigner tant les ophtalmologistes que j’ai consulté s’en fichent éperdument… S’imaginant sans doute que c’est juste un petit inconfort.. Les seules petites astuces comme la chaussette de riz chauffée trouvées sur le net me donnent parfois une larmichette d’espoir… On est vraiment seuls dans cette saleté de maladie. Bon courage à nous tous..

      Répondre
    • Anonyme
      Anonyme dit :

      Bonjour Louison,pour ma part , cela s’est déclaré à 29 ans du jour au lendemain. A l’époque, je n’étais pas renseignée du tout sur cette pathologie, et mon ophtalmo m’a dit que je n’avais pas des larmes de bonne qualité, mais qui m’empêchaient uniquement de porter des lentilles… Pas de maladie auto immune, pas de syndrome de Gougerot, bref, rien à faire à part mettre des gouttes! J’ai été gênée pdt 4 ans puis j’ai pris du Dioptec sur conseil d’un autre ophtalmo: Super pdt 12 ans !! Uniquement besoin de mettre des gouttes la nuit et sur les longs trajets en voiture. Et puis l’an dernier j’ai recommencé à avoir mal… Grosse panique, le dioptec ne faisait plus effet…. Et là j’ai commencé à me renseigner sur internet: On trouvait bcp de choses sur cette pathologie, et j’ai consulté un ophtalmo à Marseille, spécialisé entre autres sur la sécheresse oculaire. Constat: Glandes très atrophiées! Protocole : Masque chaud et massage des paupières, gouttes vismed, nettoyage des paupières tous les 4 mois, et je me suis fait aussi poser des bouchons meatiques (pas grand soulagement…). Du coup, je suis en train de me faire faire des lunettes à chambre humide sur mesure chez Optic2000 qui j’espère me soulageront pour conduire, tv, ordi, bref, vivre quoi !!! Je ne sais pas si un jour ils trouveront un remède, un vrai, pas un palliatif, parce que franchement, y’a des jours c’est désespérant…. Courage à tous. Aline (45 ans)

      Répondre
    • Anne-Marie
      Anne-Marie dit :

      Bonsoir Louison,

      Avez-vous essayé les lunettes chauffantes à chambres humides Blephasteam?
      J’en ai acheté une paire il y a quelques mois et cela me permet de me soulager.
      Par rapport aux masques chauffants aux grains de riz ou aux pépins de raisins ou aux compresses d’eau chaude cela permet d’avoir une température constante pendant le temps du traitement avec une hygrométrie importante due aux anneaux humidifiés que l’on positionne à l’intérieur.
      L’utilisation de ces lunettes a déjà été signalée sur le forum.

      Anne-Marie

      PS: Je n’ai pas d’actions dans la société en question!

      Répondre
  51. Louison
    Louison dit :

    Bonsoir Anonyme, Anonyme (Aline) et Anne-Marie,

    Merci pour vos messages;

    j’ai moi aussi fait le test en hôpital ya quelques années, pour savoir si je n’aurais pas la maladie de gougerot mais non ils sont négatifs (tant mieux)

    Anne-marie j’ai un masque chauffant , pas de blephasteam car je m’etais renseignée , si le lipiflow n a pas marché je ne pense pas que blephasteam va me soulager plus que le lipiflow ou meme mon masque chauffant…

    De toutes façons, je ne cherche pas un soulagement mais la guérison.
    Le soulagement je l’ai avec la pommade vitamine A Dulcis (car très epaisse c est un corps gras, ça réussit là où les collyres échouent car pas assez épais) et de l’aspirine.

    Après 15 ans de souffrance il est temps de guérir,

    avez vous remarqué que vos yeux sont plus secs quand vous êtes stressées ? moi oui j ai remarqué

    Répondre
    • Anne-Marie
      Anne-Marie dit :

      Bonsoir Louison,

      Oui bien sûr quand je suis stressée les douleurs sont plus intenses et voire même peuvent devenir insomniantes. C’est également ce qui se produit pour les maux d’estomac, la sciatique etc… En conclusion, l’entourage est prié de ne jamais nous contrarier!!
      Autre pommade ophtalmique grasse et lubrifiante: le Xailin Night qui fonctionne bien pour la nuit:

      Répondre
    • Dry eyes Store
      Dry eyes Store dit :

      Bonjour Jean,

      Malheureusement le masque Blephasteam n’est pas encore autorisé pour la vente au Canada. Dès qu’il le sera nous avons bien l’intention de l’offrir à notre clientèle. Toutefois, nous ne savons pas quand il sera disponible.

      Répondre
    • Anne-Marie
      Anne-Marie dit :

      Bonjour,
      Blephasteam n’est pas un masque mais ce sont des lunettes chauffantes à chambre humide.
      Concernant l’exportation de ce produit, lorsque l’on consulte les conditions générales des sites de vente, on constate qu’il n’est pas proposé en dehors de l’union européenne et donc pas en Amérique du Nord.
      Néanmoins si vous connaissez quelqu’un sur place vous pouvez lui demander de vous en expédier une paire. Je ne pense pas que cela présente le moindre risque si ce n’est que vous pouvez être amenés à payer des droits et taxes dans votre propre pays.

      Répondre
  52. Louise
    Louise dit :

    Bonjour,

    Je souffre de sécheresse oculaire et suis présentement en arrêt de travail en bonne partie à cause de la souffrance causée par la climatisation, le chauffage et l’écran d’ordinateur devant lequel je travaille toute la journée. Comme je dois retourner au travail, je m’apprête à commander une paire de lunettes qui je l’espère me rendra la vie moins pénible. Je comprends bien que l’on parle ici de confort bien plus que d’esthétique, mais quand même …
    1 – Quelqu’un qui connaît bien les lunettes à chambre humide peut il me dire quel modèle est le plus étroit, car j’en ai essayé un déjà dont je ne connais pas le nom mais me semble être le modèle appelé « petit » et qui est quand même trop large pour être joli sur moi. Y a t-il quelque chose de plus petit que le modèle « petit »?
    2 – Est-il possible d’espérer qu’il existe bientôt de nouveaux modèles à la forme plus arrondie comme ce qui est à la mode présentement?

    Je vous remercie à l’avance de me répondre. La lecture de vos témoignages m’a déjà fait beaucoup de bien.

    Répondre
      • Louise
        Louise dit :

        Je vous remercie de votre réponse aussi rapide.
        1 – Ce modèle me semble très bien pour l’extérieur, mais est-il aussi efficace que les chambres humides?
        2 – Et comme je cherche aussi une paire pour faire insérer des lentilles à ma vue et porter toute la journée au travail, je pensais plutôt à un modèle avec contour en silicone et chambre humide. Dans ces modèles, pouvez-vous me dire lesquelles sont les plus petites?

        Merci

        Répondre
        • Dry eyes Store
          Dry eyes Store dit :

          Bonjour, certaines personnes trouvent un grand soulagement avec les lunettes Eyesential alors que d’autres vont préférer les modèles avec contour de silicone. Si vous optez pour le modèle avec contour de silicone, le modèle Verona Tortoise est le plus populaire auprès des femmes de par sa grandeur et sa couleur qui est adapté au visage féminin.

          Répondre
        • lawouise
          lawouise dit :

          Bonjour,

          J’ai aussi un vraiment très petit visage et j’ai enfin pu essayer et trouver une lunette qui me convient mieux que celle commandée sur Internet. Merci à Faraht à Montréal Nord de tenir quelques modèles en stock. Elle est en légère mousse noire au contour au lieu du silicone, mais je trouve que ceci permet de mieux fermer le contour de mes yeux pour une meilleure humidité.

          Alors j’ai une paire de lunette Vérona Tortoise toute neuve à donner pour ceux qui demeurent dans la région de Montréal.
          Veuillez me rejoindre à atout-bureautique@hotmail.ca pour ceux que cela intéresse.

          Louise M.

          Répondre
  53. Aline Salvi
    Aline Salvi dit :

    Bonsoir Louison; oui je me disais la même chose ;-). Quelqu’un aurait-il entendu parlé ou testé les « sondes » pour détruire les bouchons dans les glandes de Meibomius ? Mon ophtalmo veut réaliser cet acte lors de mon prochain RDV en janvier et j’avoue que ça me fait un peu peur …. Merci, Aline

    Répondre
  54. Aline Salvi
    Aline Salvi dit :

    Merci Louison, Merci Anne Marie. J’avoue que ça me stresse déjà. Mais rien ne fonctionne, et avec l’arrivée du froid et le retour du chauffage au boulot, c’est encore pire devant l’écran, même avec un humidificateur dans le bureau…Il y a des jours où je désespère vraiment. J’aurai 46 ans cette année, je me demande bien comment mes pauvres petit yeux vont tenir jusqu’à 80 ans !… Et vous, comment allez-vous ??

    Répondre
  55. Loulou
    Loulou dit :

    salut tout le monde, je traverse une période difficile au niveau de mes yeux… j’ai une sécheresse oculaire comme vous. J’ai des collyres et je fais des soins de paupières av chaleur. je ne comprends pas car je n’ai pas changé mes habitudes mais je ne sais pas pourquoi mais j’enchaine une sorte d’oedème des paupières, qui apparait, disparait puis revient… savez vous à quoi ça peut être lié ?

    Loulou

    Répondre
    • Marielle
      Marielle dit :

      Bonjour,
      Il y a le Professeur Baudoin aux 15/20 à Paris et le Dr Doan à la Fondation Rotchild, sur Paris également, avec lequel j’ai rdv en décembre pour une sécheresse oculaire sévère dûe au syndrome de Gougerot Sjogren.
      Cordialement

      Répondre
  56. Sabrina
    Sabrina dit :

    Bonsoir, je partage mon avis, après plusieurs années de traitements, tous aussi inefficace les uns que les autres, et un syndrome extrêmement aggravé au point de devoir appliquer la crème cicatrisante jour et nuit pour éviter que cela ronge ma rétine… voilà près d’un mois que l’on m’a posé les clous méatiques en clinique, c’est un franc succès pour ma part! Une amélioration spectaculaire..

    Répondre
  57. louison
    louison dit :

    Ne le fais pas Aline si tu le sens pas.
    Personnellement je ne me lancerai pas là dedans pour plusieurs raisons.
    Je ne vois pas en quoi détruire les bouchons va régler le probleme, ils se reformeront par la suite,puisque le problème sera toujours là. C est ponctuel comme solution. Les compresses chaudes et même la poche de gel (masque) chaud me soulage pas et me débouche rarement les glandes de meibomius et quand ça marche et bien je suis soulagée que 5 minutes ! j ai même l impression que le fait d’avoir débouché fragilise mes paupières et mes yeux.
    c est sur LA CAUSE qu il faut agir mais encore faut-il la trouver et savoir quoi faire…

    j’exerce un travail où on a peu besoin de l ordinateur. je n’aurai pas pu bosser 8h par jour dessus,
    le chauffage aussi m assèche les yeux et le froid oui
    moi j’ai 35 ans dejà 15 ans d’yeux secs ! c clair que je me demande comment tiennent mes yeux.. sans faire de probleme de cornee !
    j’ai pas tjs le moral non plus mais j espere toujours réussir à guérir !
    l’espoir fait vivre !
    je ne puis me résigner à accepter et à vivre avec cela/

    Répondre
  58. louison
    louison dit :

    le Professeur Baudouin est connu comme LE spécialiste de la sécheresse oculaire en France, à l’hôpital des XV XX je l’ai consulté ya 14 ans,
    à part des examens il a rien pu faire pour moi.
    Il m ‘a proposé des clous en me disant que ça ne ferait pas de miracle , j’ai refusé. Voilà c est tout, il ne sait pas plus que les autres.
    En gros pour résumé aucun médecin ne sait guérir la sécheresse oculaire, ils disent même tous que ça ne se guérit pas ! pff
    ils soulagent (un peu) à coup de collyres
    A ce propos, c est de pire en pire, mes yeux me brulent avec CIVIGEL et CELLUVISQ alors que d’habitude je les supporte très bien.

    Répondre
    • Anne-Marie
      Anne-Marie dit :