Le psoriasis est une maladie de peau et l’œil peut être affecté au cours de la maladie psoriasique. Environ 10% des psoriasiques ont des problèmes ophtalmologiques. Parmi ces problèmes, la sécheresse oculaire et la blépharite figurent au tableau.

La blépharite peut donner lieu à des démangeaisons des paupières et donner une sensation de grain de sable dans les yeux. Un nettoyage du bord libre des paupières est souvent recommandé dans ce cas. Plusieurs produits existent sur le marché. Vous trouverez à la boutique des yeux secs les produits LidHygenix et Ocusoft.

Le psoriasis est une maladie avec atteinte inflammatoire et peut toucher les paupières

Comme nous l’avons déjà dit, les atteintes ophtalmologiques peuvent toucher jusqu’à 10% des patients et sont plus propices lorsqu’il y a conjointement atteinte articulaire. Parmi ces problèmes d’ordres ophtalmologiques, on retrouve la blépharite, la conjonctivite, la sécheresse oculaire, les kératites et les uvéites dans les cas extrêmes.

Vous devez savoir que la plupart des médicaments prescrits pour traiter le psoriasis ne peuvent pas être appliqués sur les paupières. Ils sont trop irritants pour cette partie de l’anatomie. Si vous soupçonnez un psoriasis sur les paupières, consultez sans tarder votre dermatologue ou votre ophtalmologiste qui pourra vous prescrire un traitement approprié à votre cas.

Les atteints oculaires au cours du psoriasis sont le plus souvent associées aux formes graves de la maladie

Le psoriasis anthropathique et le psoriasis pustuleux généralisé sont considérés comme des formes plus sérieuses du psoriasis. Le pronostique d’une atteinte oculaire est augmenté en présence de ce type de psoriasis. Une uvéite doit être suspecté chez les patients qui présentent une baisse brutale de l’acuité visuelle en période de poussée psoriasique.

psoriasis

Psoriasis sur le coude

Qu’est-ce que le psoriasis ?

Le psoriasis est une maladie chronique inflammatoire de la peau. Il existe plusieurs types de psoriasis. le plus fréquent étant le psoriasis en plaques, qui se manifeste par la récurrence de plaques rouges recouvertes de pellicules blanchâtres qui se détachent de la peau (squames). D’un individu à l’autre, la maladie peut donner lieu à différentes manifestations, allant de la formation de plaques localisées à une atteinte généralisée de la peau. Les plaques de psoriasis siègent souvent sur les coudes, le cuir chevelu, les fesses et les genoux. Elles peuvent aussi apparaître sur d’autres parties du corps comme le visage, les mains, et les pieds.

Quelle est l’origine de la maladie psoriasique ?

Cette affection n’est ni ni contagieuse ni de nature allergique mais elle est susceptible de se transmettre par hérédité. Elle est aussi liée à une réaction du système immunitaire (système de défense de l’organisme) et à des facteurs environnementaux. Par exemple, les changements de saisons et le frottement des vêtements peuvent influer sur l’apparition des lésions. Une infection, un stress psychologique et la prise de certains médicaments font aussi partie des facteurs déclenchants. Chez une personne atteinte de psoriasis, la surface de la peau se renouvelle plus vite que chez un individu ne souffrant pas de la maladie. Les cellules mortes s’accumulent à la surface de la peau, ce qui cause l’apparition de squames ou de minces plaques blanches.

Quels sont les symptômes ?

Certaines régions de la peau deviennent rugueuses, sèches et épaisses. Souvent, la peau située sous les plaques psoriasiques est rosée. Des démangeaisons sont présentes chez près de 70% des patients. En plus des parties du corps les plus fréquemment touchées, la maladie peut aussi atteindre les ongles des pieds et des mains. Les symptômes peuvent varier de légers à sévères.

Comment soigner le psoriasis ?

En traitant les lésions dès qu’elles apparaissent, on peut ralentir la progression d’une poussée et la sévérité de celle-ci. Le traitement vise à contrôler le psoriasis en réduisant l’accumulation de squames, la rougeur et l’inflammation et en régularisant la croissance des cellules de la peau. Bien que le traitement du psoriasis fasse l’objet de beaucoup de recherches, la maladie ne peut pas encore être guérie.

Les médicaments topiques

Les médicaments topiques (appliqués sur la peau) sont normalement utilisés en guise de traitement de première ligne contre le psoriasis. Ils ralentissent ou régularisent la production de cellules cutanées et réduisent l’inflammation et la rougeur. Lorsque vous choisissez un médicament topique, il est important de considérer non seulement sont efficacité mais aussi ses caractéristiques tels que solution à vaporiser, crème, onguent, etc. De nombreuses formes et divers dosages sont disponibles. Renseignez-vous auprès de votre médecin ou de votre pharmacien. D’autres traitements sont également disponibles sous prescriptions.

Les hydratants

Un aspect important du traitement de cette maladie consiste à hydrater sa peau quotidiennement. Une excellente hydratation contribue à réduire la rougeur et les démangeaisons et favorise la guérison des lésions psoriasiques. Les dermatologues recommandent l’application d’un hydratant dès la sortie de la douche ou du bain pour conserver une hydratation optimale. D’autres applications durant la journée peuvent être nécessaires. On recommande également l’emploi de produits sans parfum pour éviter tout contact avec un agent irritant quelconque.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire